Cocooning sensoriel au spa

Reading Time: 6 minutes

Pour éviter le “black-out énergétique”, rien de tel qu’une pause bien-être pour évacuer d’un seul geste stress, toxines, tensions musculaires et soucis. Hammam, douche sensorielle, bain de relaxation, sauna à infrarouge, massages à la technique de plus en plus élaborée, rituels de soins pour un lâcher-prise total… Invitation à la déconnexion.

shutterstock_57405427

L’été se fait attendre ? Qu’à cela ne tienne… Prenons-le comme une invitation à un doux cocooning. On associe souvent l’eau à la fraîcheur mais elle enveloppe aussi, masse le corps, le dénoue, lui apporte réconfort et accompagne les mouvements tout en souplesse. Elle purifie, bien entendu, physiquement, symboliquement et psychiquement. Les ablutions et le hammam nous viennent de la tradition orientale dans cette optique de “détoxification globale”. Joliment recouvert d’une mosaïque bleue, parfumé aux essences de menthe et d’eucalyptus, le hammam du nouveau spa bruxellois Deep Nature en partenariat avec Cinq Mondes1 constitue le point de départ idéal d’un parcours bien-être au ralenti.

shutterstock_144598520

On pénètre sa brume chaude bienfaisante pour s’y blottir confortablement pendant une petite dizaine de minutes avant de passer dans l’espace des douches sensorielles. Au choix, selon les envies, les rêves de voyages, avec chromothérapie et bruitage réaliste : une pluie tropicale lourde, épaisse et chaude qu’on entend pétrir le sol, une tempête des Caraïbes plus fraîche avec fracas d’éclairs électrisants, une brume froide vivifiante ou une douche océanique tonique. Le seau d’eau glacée attend les plus téméraires. Le hammam ouvre les pores de la peau, détend les muscles et l’esprit, permet d’éliminer les toxines, tandis que la douche relance la circulation sanguine. On peut ainsi alterner les deux pendant 30 à 45 minutes. L’important étant de se reposer et de se réhydrater par la suite, avec de l’eau ou la tisane Deep Détox à base de menthe poivrée, queues de cerise, racines de gingembre, maté vert, citronnelle…

Élément-terre

Deep nature

Jouxtant le jacuzzi à 36°, les parois vitrées révélant le canal rappellent que ce havre de paix est installé en plein centre, au 3e étage de la tour UP-site, la plus haute de Belgique. La simple vue de la piscine bleue, avec jets massants et nage à contre-courant, dans un cadre aux matériaux naturels en un camaïeu de beiges, bruns et quelques touches de noir, apporte une sensation d’apaisement. Tout au bout, l’espace soins dont les cinq cabines sont personnalisables dans le détail, à commencer par la tonalité de l’ambiance lumineuse à assortir à celle de son énergie intérieure du moment. Je choisis le bleu pour m’imprégner du bien-nommé massage Immersion. Après s’être informée de mes préférences en matière d’intensité et de mes douleurs éventuelles, la massothérapeute, Shanna, me demande de faire quelques exercices de respiration, pour me préparer à mieux plonger dans un monde doux et ouaté. À base de vanille, de macadamia, de sésame et d’argan, l’huile chauffée au bain-marie et son effluve subtilement grillé participent à l’atmosphère cocoon de ces 50 minutes hors du temps. Shana utilise ses paumes et ses avant-bras, elle masse en profondeur pour favoriser la relaxation mais aussi dénouer les tensions musculaires de tout le corps, de la nuque, de la tête et du cuir chevelu. Elle utilise également des frictions, effleurages et vibrations. Et, les pieds nus bien ‘ancrés dans le sol’, elle me transmet une puissante énergie maternelle, une force féminine et terrestre, ainsi qu’une réelle déconnexion. « Merci de m’avoir fait confiance », dit-elle en fin de séance. Et d’insister : « Chaque personne est différente, donc chaque massage est différent. Se faire masser par quelqu’un qu’on ne connaît pas demande une bonne dose de lâcher-prise. »

shutterstock_103435076


© Fiftyandme 2021