jalousie

Comment surmonter la jalousie amoureuse ?

Dans une relation, l’amour s’accompagne bien souvent d’une autre émotion. Et bien moins positive, la jalousie. Celle née de la peur de perdre l’estime de son partenaire.

Reading Time: 2 minutes

Si vous faites partie de ces femmes amoureuses mais terriblement jalouses, rassurez-vous. Vous n’êtes pas seule à connaître les affres de cette émotion qui peut aboutir à des actes irréfléchis. Une jalousie qui ne doit pas être vue comme une fatalité. Elle peut être domptée, pour retrouver un climat plus apaisé dans le couple.

Ces signes qui démontrent votre jalousie

« Moi, jalouse ? Pas du tout. » La réaction qui viendra sans doute à l’esprit à la lecture de cette chronique. Et pourtant, certains signes du comportement ne trompent pas. Comme cette angoisse qui pointe quand le partenaire revient en retard après sa journée. Quand il s’absente seul. Autres signes, la jalousie et la colère qui naissent quand le partenaire répond à des messages d’une ex. Ou quand il s’isole pour téléphoner. Jalouse, vous l’êtes aussi si vous devez résister à l’envie de jeter un coup d’œil au contenu de son smartphone. Autant de réflexes qui témoignent d’un besoin de réagir. Car votre jalousie est probablement devenue maladive.

Comment réagir face à la jalousie amoureuse ?

Pour une personne jalouse, le souci vient souvent d’un manque de confiance en elle. D’un déficit d’estime face à de potentielles rivales. Un facteur sur lequel il faut agir. Car il peut parfois s’agir des premiers signes d’une déprime voire d’une dépression. La jalousie peut aussi naître par ennui. S’occuper l’esprit avec des activités épanouissantes, qui vous font plaisir, peut alors constituer une excellente solution. In fine, si la jalousie reste bien ancrée, avec le risque de briser ce que vous avez construit avec votre partenaire, une thérapie peut aider. « La jalousie constitue l’un des motifs de prise de rendez-vous au sein de mon cabinet. Avec des situations qui dépassent parfois l’entendement. Avec des couples en danger. Une thérapie individuelle ou de couple permet à la personne jalouse de retrouver le chemin de l’apaisement. Par la parole, il est possible d’apprendre à s’en débarrasser. Le point clé consiste à trouver son origine, découvrir à quelle angoisse elle répond. Cela peut prendre du temps, mais une issue positive est souvent possible.» explique Marc Dauchie, sexologue.

Une jalousie parfois positive

Si la jalousie reste le plus souvent pénible à vivre pour qui en souffre, elle peut aussi être vue sous un angle positif. Tant qu’elle ne déborde pas du cadre. « En effet, la jalousie joue aussi un rôle stimulant dans la relation que vous entretenez avec votre partenaire. Précisons entre parenthèses qu’elle n’est pas l’apanage de la gent féminine. Ceci dit, elle permet de se démontrer que l’on tient à l’autre, qu’il (ou elle) a de l’importance. Elle peut devenir ludique, comme un jeu qui incorpore l’autre. Enfin, la jalousie constitue une sorte de garde-fou à la routine amoureuse. Être jalouse doit signifier l’obligation de ne pas s’endormir sur ses lauriers. Et de chercher à conserver l’amour intact, de l’entretenir au quotidien » conclut le sexologue.


© Fiftyandme 2022