cookie jarring

Cookie jarring, ou comment ne pas être un plan B

Avec votre partenaire, n’avez-vous pas parfois l’impression d’être une roue de secours ? De ne pas réellement compter pour lui ? Si la réponse est affirmative, méfiance. Il y a peut-être de la manipulation en jeu.

Reading Time: 2 minutes

Si vous avez stoppé la lecture des romans à l’eau de rose, vous aurez remarqué que trouver l’amour n’a rien d’un conte de fée. Une voie qui ressemble parfois à un chemin de croix, avec des pratiques amoureuses plutôt toxiques. Comme le cookie jarring. Un néologisme à la mode. Et pas pour les meilleures raisons. Explications.

Le Cookie Jarring : de quoi s’agit-il ?

Si l’on voulait comparer le cookie jarring à une image, il faudrait y voir une boîte à biscuits dans laquelle quelqu’un piocherait un biscuit au gré de son appétit. Dans une relation de couple, le procédé consiste à utiliser une personne, plus souvent une femme, comme plan B. Le côté vicieux présent dans cette pratique réside dans le fait que le partenaire qui « utilise » l’autre moitié comme roue de secours n’a aucune envie de s’engager dans une histoire sérieuse. Un manipulateur, ou une manipulatrice, qui agit comme un écureuil : il ou elle se garde des opportunités amoureuses pour éviter de souffrir de disette. Parfois aussi par manque de confiance dans la relation en cours ou dans ses capacités de séduction.

Les signaux d’alerte à déceler

Déceler un cookie jarring n’est guère aisé, d’autant plus si vous avez affaire à quelqu’un de vicieux et d’intelligent. Qui saura agir avec précaution. Certains signes doivent néanmoins vous alerter quant au sérieux de votre partenaire. A titre d’exemples, demandez-lui comment envisage le futur pour vous deux. Ou de s’engager un peu plus, notamment l’installation dans un domicile commun. Les réponses ne manqueront pas de vous alerter. Proposez lui également un week-end en amoureux, décidé à l’improviste. Ou une sortie publique ensemble. Si vous n’êtes qu’un plan B, vous le saurez de suite par une réaction évasive ou des mensonges. D’une façon générale, la manipulation sera toujours marquée par des réponses fuyantes apportées à vos questions.

Comment réagir ?

Le premier réflexe naturel serait de mettre fin de suite à l’histoire en cours. Pour limiter les dégâts et les conséquences pour votre amour-propre et votre confiance en l’autre. Un choix raisonné mais l’amour n’est pas forcément raisonnable. Essayons donc d’autres alternatives. Dans cette situation, l’avis d’amies ou de parents peut être de bon conseil, lesquels dénonceront forcément le temps perdu si vous poursuivez l’aventure avec lui. Mettre ensemble les points sur les « i » peut dégager une solution, mais il est à parier que la sincérité des réponses fournies ne sera pas garantie.
La meilleure option consiste à n’en pas douter à faire confiance à votre instinct. Si un signal d’alarme, même minime, résonne en vous, écoutez-le et rompez la relation. Ne craignez pas de recommencer une autre relation. Car lui ne changera pas d’attitude à votre égard. Avec l’effet toxique associé. A moins, bien sûr, que cette situation de non engagement vous convienne également.


© Fiftyandme 2022