relation vanille

La « relation vanille », secret d’un couple durable ?

En amour comme ailleurs, nul besoin d’en faire trop pour trouver son bonheur. Tel est le credo des adeptes de la « relation vanille », qui caractérise un couple n’ayant pas besoin d’artifices.

Reading Time: 2 minutes

N’en déplaise au show permanent des réseaux sociaux sur lesquels chacun expose sa vie sentimentale « excitante », d’aucuns se contentent d’un schéma moins glamour. Simple et plus authentique. Une « relation vanille » recherchée par des personnes en quête de stabilité amoureuse.

La « relation vanille », de quoi s’agit-il ?

Oubliée cette vision de l’amour tronquée présente sur les réseaux sociaux. Avec ces couples qui s’exposent sur les plages du bout du monde, le champagne à la main, sous un coucher de soleil. Pour beaucoup de femmes, une vie de couple épanouissante n’a pas besoin de ces clichés. Un partenaire aimant, des activités simples et un amour mutuel suffisent à leur bonheur. Qu’importe la banalité apparente pour ces amoureux qui vivent heureux leur « relation vanille » dans un cadre familier. Une forme de séduction articulée autour de la mise en place d’une relation très ordinaire avec de la stabilité émotionnelle dans le couple, mais aussi une confiance mutuelle solide. C’est tout. 
Un concept en vogue sur le réseau TikTok avec le hashtag #vanillarelationship. Comme une réponse apportée à ces visions artificielles de l’amour véhiculées par la presse people ou les réseaux.

Des avantages mais aussi quelques inconvénients

Face aux débats enflammés à découvrir en ligne, entre avis mitigés ou passionnés, que penser des bienfaits à retirer d’une « relation vanille » ? « Dans une société où les couples se créent et se brisent tout aussi vite, privilégier une « relation vanille » peut sembler la solution à adopter. Comme une base solide construite, sans besoin d’extravagance pour cimenter le couple. Cette relation amoureuse, souvent jugée banale, peut permettre de miser davantage sur le romantisme classique et de pratiquer le slow sex. Tout aussi épanouissant », explique Jean Merino, sexologue.

Une routine recherchée qui peut s’accompagner de quelques écueils. Comme celui de maintenir les partenaires dans leurs zones de confort. « Avec, peut-être, le risque de basculer, un jour ou l’autre, dans l’ennui ou la peur. Celle d’explorer d’autres voies, notamment sexuelles, qui pourraient apporter un coup de fouet à la relation. Comment être certain que la « relation vanille » gardera toujours cet arôme sucré et ne prendra pas une saveur plus vinaigrée avec le temps ? Difficile à dire. Pour en limiter le risque, il reste capital de communiquer au sein du couple, quitte à faire évoluer cette « relation vanille ». Pour que les partenaires restent sur la même longueur d’onde », conclut Jean Merino.

Témoignage : « Une relation routinière, mais confortable »

Charlotte, la cinquantaine discrète, vit une « relation vanille » depuis quelques années. Cadre B.C.B.G., elle assume son amour à contre-courant de la tendance actuelle. « J’ai bien conscience de ne pas agir comme mes amies et celles et ceux qui défilent sur les différents réseaux sociaux. Mais ma relation tissée avec mon compagnon n’a rien d’ennuyeuse. Nous faisons l’amour, nous aimons partager des activités, mais sans rechercher l’extraordinaire. Nous aimons la simplicité, sans rien devoir à prouver à quiconque. Notre objectif consiste à bâtir une relation stable et durable dans laquelle nous nous retrouvons. Ce qui est le cas actuellement. »

 

Photo Shutterstock.


© Fiftyandme 2023