nudge

Le nudge, un outil d’éducation axé sur le jeu

Inciter un enfant à obéir aux injonctions n’est jamais une tâche aisée pour un (grand-)parent. Pourquoi ne pas adopter le nudge pour y parvenir ? De quoi s’agit-il ? Comment s’y prendre ? Explications.

Reading Time: 2 minutes

Dans une société où l’enfant est roi, tout parent est bien conscient que sa volonté de faire obéir sa progéniture se heurte bien souvent à un mur. Alors, quand toutes les mesures coercitives ont échoué, il reste la méthode douce. Celle proposée par le nudge. Une technique de plus en plus utilisée. Explications.

Le nudge, de quoi s’agit-il ?

Plutôt abscons, le terme nudge peut se traduire par l’expression « coup de pouce » ou « coup de coude ». Un concept popularisé pour la première fois par les professeurs américains Richard Thaler et Cass Sunstein. Leur livre Nudge : la méthode douce pour inspirer la bonne décision (Pocket) est devenu un classique de l’économie comportementale depuis sa sortie en 2008. Comme les auteurs le précisent, le nudge « est une incitation douce basée sur une connaissance fine des mécanismes décisionnels. »

Eduquer par le jeu

Utilisé dans tous les domaines qui régissent la vie en société, le nudge est également adopté dans les programmes éducatifs. Pour inciter les enfants à suivre les règles par le côté ludique qui caractérise le nudge. Comme le précise Jean-Olivier Collinet, l’administrateur délégué de Jobyourself : « Le jeu permet aux individus d’accepter beaucoup plus facilement les directives à respecter. J’appelle cela de la manipulation positive. Et ce qui fonctionne avec les adultes est efficace également avec les enfants.» Un côté ludique salué par les multiples études. « Le jeu permet en effet d’amener les enfants (comme les adultes) à mieux fonctionner, à adhérer davantage au message délivré. Dans les écoles, beaucoup de professeurs ont mis en place des nudges, sous forme de jeux articulés autour du port du masque et du lavage des mains. Avec une efficacité certaine» souligne encore Jean-Olivier Collinet.

Le nudge, mode d’emploi

Nombreux sont les exemples concrets de nudge qui peuvent être mis en place pour inciter les enfants à adopter un meilleur comportement. Vos remarques sur la consommation de sucreries puisées dans l’armoire ne donnent pas de résultat ? Un nudge à mettre en place consiste à déplacer les sucreries dans le bas de l’armoire et à mettre à hauteur du regard des enfants des aliments plus sains. Des fruits secs, des biscuits faits maison etc. Vous inciterez ainsi vos jeunes à manger plus sainement en jouant sur leur fainéantise (devoir se baisser pour puiser dans les sucreries. Et sans devoir émettre une remarque). Autre souci du quotidien, celui lié aux tâches ménagères (vaisselle ou rangement) auxquelles vous souhaitez souvent convier les enfants. Un nudge consisterait à transformer ces tâches en jeux, en concours.

Une chose doit être gardée en tête pour que le nudge reste efficace : il doit rester dans son rôle ludique et être orienté vers le bien de l’enfant. « L’enfant doit avoir l’impression d’effectuer les choix par lui-même. Au final, il se rendra compte qu’il aura pris du plaisir, avec la conscience d’avoir travaillé pour le bien de la famille. Tout en douceur, sans contrainte. » conclut Jean-Olivier Collinet.


© Fiftyandme 2021