influence de la lune

Quelle est l’influence de la Lune sur notre humeur ?

Si belle dans la nuit noire, la Lune ressemble à un phare qui guide notre destin. Certains lui attribuent pourtant un rôle négatif sur notre humeur, notre sommeil. Comment séparer le bon grain de l’ivraie ? Fifty and Me dresse le bilan des recherches.

Reading Time: 2 minutes

Depuis l’époque de Pline l’Ancien, la Lune n’a cessé tout à la fois de captiver et d’inquiéter les humains. Une peur séculaire qui subsiste encore aujourd’hui. Même si, à plus de 50 ans, vous avez tout vu et tout entendu, vous hésitez certainement à vous gausser de ces superstitions.

La Lune a-t-elle oui ou non une influence sur votre sommeil et votre humeur ? Comme elle peut en avoir sur les marées. Une croyance populaire qui n’a pas encore trouvé de réponse scientifique définitivement approuvée.

Une pleine Lune synonyme de mauvais sommeil ?

Pour beaucoup d’entre nous, la pleine Lune est redoutée. Avec la crainte de passer une mauvaise nuit. Avec un sommeil difficile à trouver, perturbé donc peu réparateur. Mais est-ce réellement dû à l’astre sélène ? Ou à notre inconscient, qui induit un conditionnement à la présence de cette pleine Lune ? Force est de constater que les études réalisées sont trop peu nombreuses pour établir un avis fiable.

Celle menée en 2013 par Christian Cajochen, professeur au département de chronobiologie de l’Université de Bâle, a bien établi de légers troubles du sommeil sur des patients étudiés lors d’une nuit de pleine Lune. Mais les résultats n’ont pas pu être confirmés lors d’une seconde phase de tests. La question reste donc ouverte.

Notre humeur gérée par la Lune ?

Quant à savoir si la Lune exerce ou non une influence sur l’humeur, les avis restent évasifs également. Néanmoins, la publication World Journal of Surgery a publié en juin 2011 une étude aux résultats indicatifs. Peu médiatisée, elle révèle d’abord que « plus de 40% du personnel médical est convaincu de l’influence des phases lunaires sur notre comportement. » Elle ajoute ensuite qu’après étude menée sur de possibles désordres médicaux liés aux phases lunaires, rien n’a prouvé une quelconque influence de la Lune sur l’état des patients étudiés. Une situation jugée davantage liée au mythe qu’à la réalité, précise la publication scientifique.

L’influence de la Lune sur notre comportement

Une autre croyance est également battue en brèche par le monde psycho-médical. Celle qui rend la pleine Lune responsable de notre mauvaise humeur ou de notre agressivité. Une situation qui serait liée à nos récits d’enfance, de loup-garou hurlant à la mort à la pleine lune. Un constat publié par Geneviève Belleville, professeure à l’Université Laval au Canada, dans le magazine General Hospital Psychiatry et dont la conclusion, présente en ligne, indique qu’« il n’existe aucun lien entre les phases lunaires et les problèmes psychologiques. » Nous voilà rassurés.

A la prochaine pleine Lune, soyez tranquille. C’est juste une nuit comme une autre, à passer sous une Lune qui s’est faite encore plus belle que d’habitude. Et qui ne mérite pas un tel battage.

Vous pouvez consulter le calendrier lunaire sur www.calendrier-lunaire.net.