méditation orgasmique

La méditation orgasmique pour mieux se recentrer sur soi

Se relaxer et retrouver le goût de se faire plaisir. A chacun sa méthode, mais l’une d’entre elle gagne du terrain au sein de la gent féminine. La méditation orgasmique, appelée aussi masturbation conscience. Mais de quoi s’agit-il ?

Reading Time: 2 minutes

La masturbation féminine n’est plus un tabou aujourd’hui et nombreux sont les articles à avoir souligné son succès durant le confinement. Si elle trouve sa place dans la méditation orgasmique, elle ne constitue pas pour autant la finalité de la pratique, combinée avec des postures de yoga. Une masturbation consciente encore peu connue, mais qui suit son chemin. Surtout depuis les témoignages d’adeptes « people » comme l’actrice Gwyneth Paltrow.

Méditation orgasmique, de quoi parle-t-on ?

Destinée avant tout à se redonner du temps, elle favorise le lâcher prise et le refus de la performance. Par la gestion de sa respiration, de sa gestuelle empruntée au yoga, la femme se recentre davantage sur elle. Sur son corps, ses envies. Pour profiter pleinement des sensations ressenties au cours de la séance. On parle aussi de masturbation consciente car la concentration est placée sur l’instant présent, à la recherche des désirs du moment.

Tout commence par la gestion de la respiration

Dans un premier temps, il faut inspirer et expirer lentement. Pour se concentrer et orienter vos pensées sur vous et juste vous. Une respiration qui s’accompagne de mouvements corporels, contrôlés ou non, inspirés par les postures du yoga. Au cours de la séance, la respiration se fera plus rapide, pour accompagner les sensations ressenties. Nul besoin d’être experte, le plaisir de la découverte doit primer. Si le yoga vous est inconnu, plusieurs chaînes sur Youtube permettent d’apprendre certaines postures adaptées.

Comment bien la pratiquer ?

Oubliez l’usage de la pornographie pour atteindre rapidement l’orgasme. Ce type de méditation est à considérer comme un art de vivre. Il faut prendre son temps, pour mieux combiner les bienfaits du yoga, de la respiration maîtrisée et de l’exploration des zones érogènes. Atteindre l’orgasme n’est pas obligatoire, le but étant d’obtenir un sentiment de sérénité, de bien-être. Le plaisir, c’est vous qui en tracez les lignes, à votre rythme.

La masturbation qui clôture la séance peut être classique, manuelle, ou réalisée à l’aide d’un vibromasseur. Ce sont vos sensations physiques et psychiques qui doivent prendre le dessus.

Les bienfaits de la méditation orgasmique

  • Des orgasmes plus profonds
  • Un sentiment de plénitude
  • Un côté ludique
  • Une meilleure connaissance de son corps
  • Aide efficace en cas d’anorgasmie
  • Découvertes de zones corporelles inexplorées
  • Plus grande confiance en soi
  • Découverte de ce qui vous excite, ou pas
  • Réduction de

Vous aimerez aussi ? Comment gérer la différence de libido dans son couple


© Fiftyandme 2021