fréquence des rapports après 50 ans

Quelle devrait être la fréquence des rapports sexuels après 50 ans?

À quelle fréquence devrait-on faire l’amour pour avoir une vie sexuelle épanouie ? Est-ce que le nombre de rapports sexuels diminuent forcément avec l’âge ? Pour beaucoup de couples, c’est un sujet difficile à aborder… par peur de blesser l’autre, d’exprimer ses propres désirs ou de ne pas être écouté !

Reading Time: 2 minutes

À chacun son tempo

En théorie, il n’y a pas une fréquence idéale à laquelle vous devriez faire l’amour à 50 ans. Pas plus qu’à 20 ans ou à 80 ans, d’ailleurs. Mais la moyenne serait de 2,5 fois par semaine. Une moyenne n’étant bien entendu pas une norme et encore moins un critère figé ! Il s’agit donc d’une donnée qu’il ne faut pas forcément mettre en pratique.

Toutefois, cette moyenne fait ressortir un détail assez intéressant pour qu’on s’y attarde brièvement. Puisqu’un rapport sexuel permet aux partenaires de se (re)connecter (en  se sentant plus proches, plus tactiles, plus complices, et ce, durant les 2 à 3 jours qui suivent le rapport sexuel ), cette fréquence de 2 à 3 fois par semaine va naturellement permettre au couple de se retrouver suffisamment pour maintenir les effets bénéfiques de l’acte sexuel dans le quotidien de la relation de couple.

Toutefois, de nombreux facteurs peuvent venir enrayer notre vie sexuelle. En effet, le stress, les enfants (si les pleurs nocturnes sont à des années lumières, on dort toujours aussi mal quand nos jeunes sont de sortie !), la fatigue, les désaccords, les problèmes financiers,… freinent le rythme de la sexualité au sein du couple. Et cela ne veut pas dire qu’on s’aime moins ! En fait,  il n’y a pas de « juste » fréquence à l’épanouissement sexuel. Mais simplement des envies et/ou des besoins, qui évoluent au fil du temps, des événements et/ou des rencontres. Finalement, l’idéal est surtout de faire l’amour quand bon nous semble, non ?

Quelle est VOTRE fréquence idéale ?

La vraie question n’est donc pas tant « quelle est la fréquence idéale » mais plutît « quelle est VOTRE fréquence idéale » !? Une question tellement fréquente que de nombreuses études se sont penchées sur cette ‘ »affaire »… Selon l’une d’entre elles, les partenaires se sentent plus heureux si leur vie sexuelle dépasse celle des autres. Tim Wadsworth, professeur de sociologie à l’Université du Colorado et auteur d’une étude publiée dans la revue Social Indicators Research, affirme qu’« avoir plus de relations sexuelles augmente le bonheur, mais ce qui rend les gens encore plus heureux c’est de penser que notre fréquence de rapports est supérieure à celle des autres ». Libre à chacun de viser la quantité plutôt que la qualité…. Même si, fort heureusement, les avis divergent. Sans mauvais jeu de mots.

Vous aimerez aussi ? Le sexe rend plus intelligent