Confinés avec… Anouchka de Bellefroid

Avec la prolongation du confinement, Fifty&Me s’est penché sur la façon dont les Belges vivent cette situation inédite. Chaque jour, une personnalité nous partage son ressenti, ses secrets pour garder le sourire, ses projets et ses rêves dans l’attente de jours meilleurs…

Reading Time: 3 minutes

Aujourd’hui, Anouchka de Bellefroid, make up artist de talent, nous ouvre les portes de son quotidien et nous confie ses astuces pour garder le moral… en beauté !

Comment vis-tu le confinement ?

Anouchka de Bellefroid : Je vis le confinement par phases. Dans un premier temps, j’étais véritablement abasourdie par la situation sanitaire mondiale. J’étais rassurée par le confinement, d’autant que je suis très proche des clientes pendant le maquillage. Je craignais autant de transmettre le COVID 19 que de l’attraper.
Parallèlement à cela, j’étais tellement désolée et triste d’annuler tous les rendez-vous professionnels prévus en mars , avril et plus si nécessaire… Je terminais un trimestre riche de belle rencontres et expériences professionnelles variées. De plus la situation économique du statut d’indépendante n’est pas rassurante…
 
La seconde phase fut une phase de raisonnement, prendre son mal en patience, faire confiance à l’avenir, relativiser.
Dans le respect de tous ceux qui se battent contre la maladie, patients, personnel soignant, scientifiques, je reste confinée au maximum. Je remercie aussi tous les autres métiers qui nous permettent de remplir le frigo, garder une ville propre et garder nos besoins essentiels. Les autres, dont moi, nous devons faire preuve d’humilité et de patience.
 
En troisième phase, j’organise mes journées pour qu’elles soient structurées.  On ne passe pas d’une vie super active à un confinement désorganisé et mou. Je travaille le matin aux mails d’organisation pratique avec les clientes suite à tous ces changements, ensuite je gère la tenue de la maison et des repas, et puis j’en profite pour faire du sport, lire et prendre des nouvelles de mes proches.
Il y a des jours plus facile que d’autres. J’apprends à vivre au jour le jour et à me recentrer sur des tâches que je confie à d’autres en général.

Quels sont ses aspects négatifs et positifs dans ton quotidien ?

A.d.B.: L’aspect négatif est incontestablement de devoir renoncer à travailler. J’adore mon travail, les rencontres. Passer de l’atelier au studio photo, les déplacement à domicile et les voyagesL’autre aspect négatif est cette ambiance anxiogène, l’incertitude du futur.
 
L’aspect positif est de vivre dans un nouvel espace temps. Découvrir que quoi que je fasse, j’ai le temps de le faire bien à l’aise.
Préparer de délicieux repas, chipoter dans ma maison et mon jardin (j’ai cette chance!), même pour les tâches ménagères, ceci prend place dans un espace temps qui n’est pas le même que d’habitude. Le temps de lire davantage et d’autres choses qui n’étaient pas ma priorité. Ce coté relax est bien utile en cette période anxiogène.

Confinée mais pas négligée ! Pourquoi est-ce important de continuer à prendre soin de soi ?

Prendre soin de soi est tellement important moralement. Je parlais plus haut de l’importance de structurer mes journées.
Il en est de même pour l’aspect physique. C’est plus agréable pour moi et mes proches de me sentir bien. C’est bon pour le moral et nous devons prendre soin de notre moral en ce moment… 

Quelles sont tes astuces beauté de pro à reproduire à la maison ? 

Mes astuces beauté sont plus simples en ce moment. Je fais beaucoup plus de sport que d’habitude. Je marche beaucoup, je fais du vélo elliptique, du vélo, j’essaie de reproduire les cours de gym devant la télé… c’est très drôle d’ailleurs ! Ça fait du bien au corps et à l’esprit le sport. Pouvant profiter des rayons du soleil, je conseille de bien protéger la peau des UV.
Soit avec une crème solaire, soit avec la CC Cream de Chanel qui est protectrice 50 et possède une légère couvrance colorée.
Un léger blush rosé frais sur les joues. Je conseille de poser toujours du mascara, parfois quelques points de lumière sous l’arcade du sourcil et la paupière mobile pour apporter ce coté lumineux et très naturel.
Evidemment, j’adore une touche de rouge à lèvres qui donne de l’énergie dans le visage. Une couleur joyeuse à estomper au doigt pour un effet très doux.
Rien de plus en ce moment, nous avons envie de douceur et de fraîcheur pour le look “cool à la maison”.

Et après ? Tu rêves de… 

Revoir mes proches non confinés avec moi. Reprendre mes activités, les rencontres avec les clientes. Changer mon mode de consommation, tâcher de consommer local au maximum. Je rêve aussi que notre gouvernement qui est enfin effectif, soit soudé et efficace pour la suite de la crise qui s’annonce. Je rêve que ce virus soit terrassé par les scientifiques du monde entier.
Je rêve à un monde meilleur qui aura tiré les conclusions de la fragilité de l’humanité.
Vous aimerez aussi ? Confinés avec… Eric Boschman


© Fiftyandme 2021