meilleurs spas

Les 3 meilleurs spas autour du monde

S‘évader, loin de tout, loin du temps, pour mieux se recentrer. À des milliers de kilomètres de chez soi ou tout près de chez nous, les spas des hôtels cinq étoiles nous font une proposition indécente : un rendez-vous avec soi. Et leurs rituels inspirés des traditions ancestrales nous dorlotent corps et âme. Nos préférés parmi les plus réputés.

Publié le

Reading Time: 9 minutes

Spa des îles

L’Île Maurice, le seul mot résonne comme la définition la mieux partagée du paradis, vision 100 % azur, titillant l’esprit d’absolument tout le monde, notamment en plein hiver quand le gris colle à l’atmosphère, à la peau, au moral.

Une île, à taille humaine, un sable blanc, poudré, caressant, un lagon, géant aquarium de lumière ni trop frais, ni trop chaud, c’est l’option luxe de ne rien faire, sinon suivre le sens des rayons entre deux siestes, deux bains de turquoise ou deux cocktails exotiques. Peut-on rêver mieux ?

C’est là très probablement le défi que s’est lancé le Dinarobin : inventer un rêve allant encore plus loin.
Hôtel cinq étoiles du groupe Beachcomber, Le Dinarobin est situé dans l’un des sites les plus spectaculaires de l’île, au bout de la péninsule du Morne.

L’endroit se résume à un pain de sucre couleur charbon dominant de ses 556 mètres une bande de sable argenté, sertie dans une eau couleur de jade. D’une beauté à couper le souffle, le site est inscrit au patrimoine de l’Unesco depuis 2008 en tant que « lieu de mémoire » car il s’agissait d’un repaire de « marrons », les esclaves en fuite venaient en effet s’y cacher.

Aujourd’hui la vie s’y étire paisiblement.

meilleurs spas

L’élégance sobre et chaleureuse du Dinarobin refuse le jeu du luxe trop ostentatoire. Il dessine un raffinement intemporel empreint des cultures ancestrales de l’île.
A son pied, le spa – un havre de sérénité au cœur d’une végétation luxuriante – dont la carte vient d’être rénovée et a puisé son savoir-faire dans les cultures ancestrales présentes sur l’île.

On y découvre le nouveau concept du spa, « The Art of Wellness ». Une approche holistique avec des massages ancestraux à la carte et des programmes personnalisés, dotée d’une gamme de produits 100 % naturels puisée au cœur du terroir mauricien.

On commence par un entretien où les besoins spécifiques de chaque individu sont pris en compte afin de proposer le soin ou les forfaits les plus adaptés.

Une réflexion qui part du principe que le chemin vers le mieux-être est unique selon chaque individu car il doit prendre en considération la personnalité de chacun, l’environnement, les habitudes et le mode de vie en général.

Les soins, inspirés des techniques traditionnelles, ont été adaptés pour convenir aux trois « doshas », types psychiques et physiologiques auxquels appartient chaque individu.

L’objectif étant de ressentir le pouvoir décuplé d’une prise en charge globale indissociable de l’esprit des soins afin de retrouver sérénité et vitalité sur le long terme.

Ainsi, dès la descente de l’avion, rien de tel pour se remettre du jet lag qu’un massage Abhyanga, à la fois relaxant et tonique, qu’effectuent quatre mains avec un mélange d’huiles essentielles et d’herbes. Ou un Shirodhara, qui consiste à recevoir très lentement sur le front un mince filet d’huile pour évacuer le stress… tout un programme. Sans oublier le soin signature le B(e) Découverte, une mise en bouche de toutes les techniques proposées par la carte pour un bilan énergétique global.

Atmosphère raffinée, intemporelle, autour de la piscine bordée de salons de massages de relaxation en forme de huttes.

L’ambiance est zen, presque japonisante, avec table de marbre, murs de pierres brutes et un chemin de galets, à fleur d’eau, pour le bien des voûtes plantaires. Un cadre idéal pour profiter des « Parcours » Tonic ou Minceur, qui commencent tous deux par un gommage sucré-salé aux saveurs exotiques et s’achèvent sur un enveloppement à l’argile blanche.

Totalement dépaysante, la partie dédiée à l’Ayurveda a été aménagée avec du mobilier ancien chiné en Inde et des tables de massage en bois, sculptées dans le Kerala. Le spa va plus loin et développe même sa propre gamme de produits : « Avec un cahier des charges basé sur les secrets de beauté millénaires, une gamme identitaire 100 % naturelle a été créée. Son nom : Be Beautiful. Son attrait majeur : une collection de produits, fruit d’une recherche pointue qui casse les codes de la cosmétique de synthèse pour une vision et un retour réfléchis à la naturalité. Les ingrédients utilisés possèdent les vertus millénaires sagement préservées par une dame nature mauricienne luxuriante. »

Les bienfaits de la nature de l’île associés aux techniques ancestrales utilisées promettent une parenthèse apaisante inoubliable pour le corps et l’esprit.

Complètement relaxé, il ne reste plus qu’à profiter des lits clos, au bord d’un bassin placé sous la bienveillance de Bouddha, et paresser bercé par le bruit du vent dans les palmiers, en sirotant un thé glacé à la citronnelle. Jouant la carte du bien-être jusqu’au bout, le Dinarobin propose également des massages sur la plage à l’ombre d’un kiosque rustique. Quoi de plus reposant que de se faire masser avec la mer en toile de fond ?

Ici, les journées sont telles qu’on les choisit. On les occupe à découvrir les extraordinaires richesses de l’île (les terres des Sept Couleurs, Chamarel et les beautés naturelles de l’île, le parc naturel des Gorges de Rivière Noire, Tamarin Falls…), ou à profiter des possibilités offertes par l’hôtel : du très actif – spots nautiques, golf 18 trous au Paradis ou fitness – au très oisif – un massage au Spa.

Côté cuisine, le resort du Morne offre sept restaurants : les saveurs mauriciennes, italiennes ou françaises. Une cuisine guidée par un soupçon d’anticonformiste, novatrice, qui n’a pas peur d’oser l’acidité, l’amertume, grâce à des alliances bien équilibrée entre cuisine du monde et produits locaux. Avec pour les hôtes la possibilité de dîner là où ils le souhaitent : menu gastronomique avec des produits soigneusement choisis et travaillés au restaurant « Umami », qui signifie « goût savoureux » en japonais ou poisson grillé sur la plage, pieds dans le sable.

Au Dinarobin, on réussit la prouesse de vous choyer sans en avoir l’air. On sait fabriquer des souvenirs. Et faire regretter un départ…

www.beachcomber-hotels.com