avoir froid tout le temps

D’où vient cette sensation d’avoir froid tout le temps ?

Si les baisses des températures que nous connaissons expliquent cette sensation de froid, certains d’entre nous gardent cette frilosité en permanence. Un phénomène aux origines diverses.

Reading Time: 2 minutes

En été comme en hiver, certains ont l’impression d’avoir froid tout le temps. Avec ce pull et cette écharpe conservés toujours à portée de main. Un phénomène qui peut témoigner de la présence d’une pathologie à traiter. Ou d’une mauvaise hygiène de vie : trop d’alcool, pas assez de sommeil et de consommation d’eau.

Avoir froid tout le temps : des causes multiples

Si cette sensation d’avoir froid n’est pas liée à une température trop basse dans votre environnement, plusieurs sources peuvent l’expliquer :

  • Un IMC trop bas

Quand il fait froid, le corps produit naturellement de la chaleur par le phénomène de thermogénèse. Avec un IMC (indice de masse corporelle) trop bas, donc avec un déficit en graisse, le corps ne peut plus produire suffisamment d’énergie nécessaire à la bonne régulation de la température interne.

  • Un corps fatigué et déshydraté

La fatigue et le manque d’eau sont deux causes naturelles de frilosité et à qui l’on pense pas toujours. Pour y remédier, un sommeil suffisant (de 7 à 9 heures par nuit) et une bonne hydratation peuvent aider à contrer cette impression d’avoir froid. L’eau présente dans le corps a une fonction régulatrice de la température. De même, en cas de carence en sommeil, le corps se place en état de veille et abaisse la température corporelle.

  • De l’hypothyroïdie

    Soit la chute des hormones thyroïdiennes. Une baisse de la température interne accompagnée de plusieurs autres symptômes. Dont la fatigue, une prise de poids et une perte de cheveux importante.

  • La présence de diabète

    Un taux de glucose élevé peut notamment entraîner des soucis de circulation sanguine. Avec une sensation de froid et des extrémités froides ou engourdies.

  • Une anémie

    Souvent rencontrée du fait des règles. Une carence en fer ou en vitamine B va provoquer une mauvaise circulation de l’oxygène dans le corps. Avec un dérèglement de la température interne.

Les solutions à suivre

La plus évidente d’entre elles consiste à se couvrir davantage. Un pull, un plaid, un peignoir, pour se composer des couches de chaleur protectrices. Excellents aussi ces sous-vêtements en thermolactyl. Ce tissu intelligent agit sur la base du double vitrage. Certains (sous-)vêtements sont spécialement adaptés aux femmes. Une autre solution consiste à miser sur une hygiène de vie équilibrée (dont un apport suffisant en matières grasses). Enfin, si cette frilosité devient excessive, un avis médical sera réclamé pour déceler toute cause pathologique possible.

Les faux amis à éviter

  • L’alcool

Pour contrer le froid, la prise d’alcool n’est guère conseillée. L’alcool absorbé a tendance à dilater les vaisseaux, la vasodilatation, et rendre le corps plus sensible encore au froid. L’effet de chaleur obtenu le temps de quelques instants s’efface rapidement, avec l’envie de le prolonger davantage. Un cercle vicieux qui peut mener à une hypothermie dans les cas les plus graves.

  • Le bain chaud

Face à cette impression permanente de froid, qui ne rêve pas de prendre un bon bain chaud pour s’y réchauffer ? Une idée séduisante mais qui ne réchauffera que le temps de l’immersion du corps. Dans le bain, les vaisseaux vont se contracter et accentuer l’impression de froid dès la sortie de l’eau.


© Fiftyandme 2023