bienfaits des asperges

Les bienfaits des asperges

Blanche ou verte, l’asperge trône sur les étals de printemps. La pleine période pour en profiter. Pour sa saveur, mais aussi et surtout pour ses propriétés bienfaisantes.

Reading Time: 2 minutes

Dans le choix des portions quotidiennes de légumes, n’oublions pas l’asperge. Elle se doit de figurer au menu de toute femme. Un légume miracle qui présente aussi bien d’autres attraits.

L’asperge ? Votre allié minceur

Si vous avez quelques kilos à perdre avant l’été, la consommation d’asperges, avec modération, permet d’obtenir un effet de satiété à la fois rapide et durable. Grâce à la forte teneur en fibres présentée par l’asperge. Un légume qui est également hypocalorique (25kcal/100 gr) et riche en eau.

Profitons des bienfaits des asperges

  • Effet détox. Notamment par la consommation de l’eau de cuisson des asperges.
  • Excellent transit intestinal, facilité par la présence des nombreuses fibres.
  • Présence des vitamines E et C. Des super vitamines aux effets bénéfiques pour la peau : antioxydants et anti-âge.
  • Taux de sodium peu élevé. Idéal pour contrer l’hypertension.
  • Effet ralentisseur de l’absorption des graisses et des sucres.
  • Présence de bêta-carotène, cet anti-oxydant majeur dans la préservation de la vue et de la prévention du vieillissement cellulaire.
  • Action diurétique.

Autant d’avantages présents dans les asperges blanches comme dans la variété verte.

Quelques contre-indications

Cependant, malgré tous les bienfaits évoqués, l’asperge n’est pas recommandée pour tous. Il en va ainsi des personnes qui prennent un traitement anticoagulant. En cause, la présence de vitamine K dans l’asperge, peu compatible avec les médicaments prescrits. Celles et ceux qui souffrent de crises de goutte ou de troubles rénaux se doivent également de limiter au minimum la consommation des asperges. Une forte consommation d’asperges peut provoquer également la formation de calculs rénaux. Par la présence de purines dans les asperges. Un avis médical peut se révéler utile dans ces cas.
Autre souci, provisoire et inoffensif, provoqué par la consommation d’asperges : des urines malodorantes. En cause la présence d’un composé soufré au nom abscons : le méthylmercaptan.

Comment consommer l’asperge ?

Si vous consommez les asperges fraîches (de mars à fin juin), il est nécessaire de procéder au préalable à un lavage en profondeur, pour éliminer au maximum les restes de pesticides. Un légume qui ne se consomme pas cru. Il doit être cuit, à l’eau ou à la vapeur (à préférer pour conserver au maximum les nutriments). Pour les recettes, seule votre imagination fixera les limites. Mais la meilleure façon de savourer des asperges consiste à les manger chaudes ou froides, avec simplement l’ajout d’une sauce au beurre fondu, d’une vinaigrette ou d’un peu de mayonnaise maison. Pour bien les choisir, optez pour des asperges aux bourgeons bien fermés, à la tige non abîmée.

Enfin, vous pouvez consommer les asperges en jus, pour profiter d’un effet détox maximal. Il suffit de les passer dans un extracteur de jus. Seul inconvénient, la perte des fibres. Mais les vitamines et les antioxydants restent quant à eux bien présents.


© Fiftyandme 2022