bienfaits du melon

Les bienfaits du melon

Les températures de ce début d’août s’annoncent caniculaires. L’occasion de rappeler l’importance d’une bonne hydratation. Et pourquoi pas avec l’apport du melon ? Gorgé d’eau, il se révèle également généreux en propriétés garantes d’une bonne santé.

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Incontournable sur les tables d’été avec sa joyeuse teinte orangée, le melon (Cucumis melo L.) est généralement servi en entrée (avec ou sans Porto) ou en dessert, comme digestif. Un légume-fruit qui n’est pas seulement excellent pour les papilles mais également pour son rôle protecteur. Un melon parfait pour assurer le bien-être de la quinquagénaire qui préfère miser sur les produits naturels. Comment résister à l’appel de ces quartiers de melon gorgés de sucre et d’eau ?

Quels sont les bienfaits du melon ? 

  • Protection des yeux. La richesse en bêtacarotène s’avère comme une alliée efficace de notre bonne vision (nocturne) et de la rétine. La lutéine et la zéaxanthine, présentes également, agissent notamment pour la réduction du risque des maladies oculaires comme la cataracte et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).
  • Source importante de vitamines A et C.
  • Valeur énergétique modérée avec quelque 48 kcal par 100 grammes. Idéale donc pour accompagner votre régime minceur.
  • Source d’hydratation intéressante avec quelque 10cl d’eau par 100 grammes.
  • Présence de sels minéraux : du calcium (20 mg/100g) mais aussi du potassium (300 mg/100g), qui lutte contre la rétention d’eau dans l’organisme.
  • Régulation de l’hypertension. Un autre effet de la présence du potassium, qui permet également de contrôler le rythme cardiaque et de réduire les risques d’AVC.
  • Excellent anti-inflammatoire. En cause la présence de cucurbitacines (B et E) qui réduisent les douleurs inflammatoires.
  • Elément protecteur de la peau. Les caroténoïdes présentes dans le melon aident à lutter contre le vieillissement de la peau et diminuent les risques de développement de cancer de la peau.

Comment bien le choisir ?

Devant l’étal du maraîcher, vous devrez surtout compter sur des éléments visuels pour acheter le bon melon. Optez pour un fruit de couleur claire, aux rayures bien prononcées, gage de maturité. Eliminez le melon qui présente des taches, signe probable de coups reçus lors du transport.
Soupesez également le melon convoité. Bien lourd, il sera synonyme de fruit mûr, riche en eau et en sucre.
Enfin, un melon se hume. S’il sent bon, il s’annonce mûr. A contrario, s’il s’en trop fort, le fruit sera trop mûr, donc à déconseiller.

Au jardin, faites place au melon

Il est parfaitement possible de produire des melon au jardin. Le succès ne sera pas garanti, du fait de nos températures parfois trop fraîches, mais tentez l’opération. Optez pour un endroit ensoleillé et abrité du vent, avec une terre bien riche. Vous pouvez planter ou semer (solution préférable) vos melons en avril ou en mai. Pour la cueillette, vous saurez que le moment est venu avec la fanaison du feuillage et la perte du pédoncule.