noix

Les noix, cet atout indéniable pour une bonne santé

Fruit symbole de la ville de Bastogne depuis le siège de décembre 1944 face aux Allemands, la noix constitue aussi un aliment à conseiller (presque) sans modération. Pour ses propriétés et sa saveur dans diverses recettes. Brisons-la pour mieux la connaître.

Reading Time: 2 minutes

Très appréciées par les Romains et les Grecs, les noix (famille des Juglandacées) le sont encore et toujours au XXIe siècle. Pour leur saveur mais aussi et surtout pour leurs propriétés bénéfiques pour la santé. Elles sont notamment riches en fibres et en lipides, autant d’éléments bien utiles dans la prévention des risques cardiovasculaires et du diabète de type 2. Dans les noix se retrouvent également d’autres nutriments essentiels comme du phosphore, du zinc, du magnésium ou du manganèse. La noix ? Un véritable petit coffre aux trésors, qui contribue aussi à assurer notre apport en omega 3. Il suffit d’en consommer une poignée par jour pour couvrir les besoins.

La noix, mode d’emploi

Un autre avantage de ce fruit, qualifié de super-aliment, est d’être disponible toute l’année. Fraîches, de séchées ou de cerneaux, friandise appréciée en apéritif avec un petit verre de vin rouge. Les noix sèches et les cerneaux se conservent toute l’année, contrairement aux fraîches qui doivent être consommées rapidement. Dans les 2-3 jours si conservées au frigo.
Pour les ouvrir, délaissez le casse-noix. Trop brutal. Préférez un maillet en caoutchouc et tapez légèrement sur le côté bombé de la noix. Cela permet de récupérer les cerneaux quasiment intacts.

Pas pour tout le monde

Jugée allergène, comme d’autres fruits à écale et oléagineux, la consommation de noix doit être évitée pour les personnes sensibles. Une allergie qui peut être à l’origine de symptômes à la gravité variable d’un individu à l’autre. Parmi ceux-ci figurent des rougeurs, des dermatites, des nausées, des difficultés à respirer, des vomissements, des vertiges et dans le pire des scénarios un choc anaphylactique. Soit une chute de tension qui peut mener à un évanouissement voire un arrêt cardiaque.

Par ailleurs, les médecins recommandent de limiter au maximum la consommation de noix pour les personnes sensibles aux calculs urinaires. En cause, la présence d’oxalates de calcium qui produisent les calculs rénaux (appelés aussi lithiases).

Quel apport en cuisine ?

Bon pour la santé, le fruit l’est aussi pour ajouter une touche supplémentaire aux préparations. Des fruits à acheter dans leur coque et non pas écalés.
Des noix qui figurent notamment dans les salades composées, dont la célèbre Waldorf. On les utilise aussi sous forme d’huile, de cerneaux pour décorer un plat ou un fromage. En apéritif, vous pouvez servir également un vin de noix, même s’il est plutôt préféré comme digestif.

En dessert, comment ne pas craquer pour une solide part de tarte aux noix servie avec un thé ou un café noir. On la retrouve aussi dans la préparation de pains, de confitures, de mueslis ou dans les muffins. Avant de servir, pensez aussi à prévenir vos invités de la présence de noix dans les plats.