L’actualité des sciences décryptée

Reading Time: 3 minutes

Tous les jours, de nouvelles études scientifiques apportent leur lot de connaissances parfois étonnantes, souvent porteuses d’espoirs et de promesses. En voici quelques-unes…

Par Common Sciences

Les myrtilles et les pommes protégeraient de la prise de poids

life magazine

Une étude américaine, menée sur environ 124.000 hommes et femmes, a analysé l’impact de la consommation des fruits sur la santé et ce, durant une période de 24 ans. Les résultats indiquent clairement que la consommation de fruits riches en flavonoïdes tels que les pommes et les myrtilles, protégeraient contre l’obésité et ses potentielles maladies associées. En effet, ces puissants antioxydants joueraient un rôle protecteur dans les pathologies comme le cancer, le diabète ou encore les maladies cardiovasculaires.

Pour les seniors, conduire est bon pour le moral et la santé

life magazineContinuer à conduire le plus longtemps possible ne permet pas seulement aux seniors de garder leur indépendance. C’est en analysant 16 études sur ce sujet que des chercheurs américains ont mis en évidence les nombreux effets de l’arrêt de la conduite sur la santé. Parmi ceux-ci, on note des risques de symptômes dépressifs multipliés par 2, une probabilité d’être admis en maison de retraite multipliée par 5… Mais également un déclin significatif des capacités physiques et cognitives ainsi qu’une diminution de 51 % des cercles sociaux.

Notre humeur est influencée par le son de notre propre voix

life magazineNotre cerveau étudie notre propre voix pour savoir si nous sommes tristes, heureux, effrayés… Et il accorde son humeur en conséquence ! Tel est le résultat d’une étude française lors de laquelle les participants ont lu un texte à voix haute, tout en écoutant avec un casque leur propre voix rendue plus gaie, plus triste ou encore plus effrayée. Les résultats obtenus montrent qu’au moment où les participants écoutent leur voix, leur état émotionnel change en fonction du ton choisi par les chercheurs.

Davantage de migraines à l’approche de la ménopause

life magazineSelon une étude américaine, les femmes souffrent davantage de migraines à l’approche de la ménopause. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié plus de 3.000 femmes âgées de 35 à 65 ans souffrant de migraines avant et pendant leur ménopause. Les scientifiques ont ainsi noté que les migraines étaient plus fortes à la fin de la périménopause, période au cours de laquelle le taux d’œstrogène diminue. En effet, le risque de souffrir de maux de tête pendant plus de 10 jours par mois augmente de 60 % à la périménopause par rapport aux femmes non ménopausées.

Une prise de sang unique pour diagnostiquer tous types de cancers ?

life magazine

Une startup américaine s’attarde actuellement à l’élaboration d’un test sanguin permettant de détecter l’apparition d’une tumeur dans l’organisme. Selon ces chercheurs, une tumeur débute avec le même code génétique que le reste de l’organisme mais grossit avec des mutations. Des traces de cet ADN modifié circuleraient dans le sang dès le stade précoce de développement du cancer. C’est cet ADN modifié que les chercheurs aimeraient pouvoir mettre en évidence par prise de sang. L’idée serait d’analyser le sang de milliers de patients en séquençant leurs gènes des centaines de milliers de fois afin de détecter tout changement indiquant un cancer potentiel.



© Fiftyandme 2022