rebirth

Le rebirth, à quoi ça sert ?

Respirer pour renaître. Ou l’inverse ? Le rebirth s’appuye sur une technique d’hyperoxygénation qui permet une détente profonde et favorise l’émergence des mémoires enfouies. « Parce que le corps en sait autant que l’âme », disait Claudel.

Reading Time: < 1 minute

Jean-Baptiste Grégoire, psycho-somatothérapeute, nous dit tout sur le rebirth : cette méthode de respiration consciente qui donne un nouveau souffle pour mener une existence plus sereine.

Le rebirth, qu’est-ce que c’est ?

Le rebirth est une technique respiratoire d’hyperventilation découverte par Leonard Orr dans les années 60. Cependant, des pratiques similaires sont présentes dans certaines traditions telles que le yoga ou le taoïsme.

En quoi cela consiste ?

Ce type de pratique respiratoire, qui fait appel au haut du poumon, consiste à accentuer l’inspiration qui précède une expiration passive. La durée d’une session peut varier de 30 minutes à parfois 1 heure selon le type de cadre. L’hyperventilation provoque des modifications bio-physiologiques (qui peuvent entraîner des variations de sensations musculaires, des picotements,… ) jusqu’à la modification de l’état de conscience. Des images, des sons et des souvenirs apparaissent alors, faisant parfois revivre les peurs et les émotions (positives et négatives) accumulées depuis la naissance.

Quels sont ses bienfaits ?

Selon cette pratique thérapeutique, les traumatismes refoulés de l’enfance peuvent engendrer des troubles psychologiques à l’âge adulte. Atteindre cet espace de conscience modifiée peut déboucher sur des processus inconscients. Ces derniers permettent au patient d’accéder à des expériences énergétiques nouvelles, des visualisations créatives, des souvenirs précoces ou oubliés.

Pourquoi ? Pour qui ?

Plusieurs types de troubles psychologiques et physiques peuvent bénéficier du rebirth :

•les états de crise ;
•la fatigue chronique ;
•les troubles anxieux (angoisses, attaques de panique) ;
•la séparation ;
•le deuil ;
•la dépression ;
•les addictions ;
•les problèmes respiratoires : insuffisance respiratoire, asthme ou bronchite chronique.

Envie d’en parler ? www.jean-baptiste-gregoire.com