auralisme

Découvrir l’auralisme, ou quand le son mène au plaisir

Et si la rentrée s’effectuait au lit également ? Avec de nouveaux jeux à tester. Comme cette pratique fétichiste au succès croissant sur les forums spécialisés : l’auralisme. Dénuée de risques mais pas de surprises pour exciter son partenaire. Tendez l’oreille !

Reading Time: 2 minutes

Dans la lignée du dirty talk, l’auralisme constitue une pratique sexuelle qui va faire du bruit au sein des couples à la recherche de nouveautés atypiques. A la cinquantaine, place au plaisir ludique. Ce que promet l’auralisme, et cela sans aucun risque pour la santé.

L’auralisme ou le plaisir par le son

L’auralisme peut se définir aisément comme une pratique où l’excitation est essentiellement générée par l’ouïe. Des sons excitants à découvrir avec son partenaire. Une pratique qui peut suffire en elle-même ou être ajoutée à d’autres pour amplifier la jouissance. L’avantage de l’auralisme réside dans sa simplicité et l’absence de positions acrobatiques à apprendre pour connaître le plaisir. Un son suffit. Qui peut être naturel, comme la voix ou le bruit de lèvres sur le corps. Ou artificiel, comme une musique, une chanson qui rappelle de bons moments passés, le frottement des corps sur les draps…

L’auralisme en pratique

Que dire, que faire pour développer cette excitation par l’ouïe ? Une question qui nécessite de bien connaître sa ou son partenaire. Pour savoir ce qui l’excite. Et si le son constitue , ou pas, une façon d’atteindre l’orgasme. Cela peut passer par le dity talk, pratique qui consiste à dire (voire crier) des mots crus pour exacerber le désir. Pour d’autres, l’auralisme réussi réclame des petits mots tendres, des compliments sur telle ou telle partie du corps, et chuchotés à l’oreille. Le bruit de petites fessées sur les fesses nues constitue un classique pour déclencher le désir.

Une pratique de l’auralisme que chacun pratique sans doute, sans le savoir. Qui, en effet, n’a jamais craqué à l’écoute d’une voix entendue en public, en télévision, en radio ? La voix, cette arme de séduction massive.
Pour profiter au mieux de l’auralisme sans risquer de choquer voisins ou proches, assurez-vous cependant de le pratiquer dans une pièce insonorisée ou un endroit isolé. Ne pas être à l’aise ou devoir se contenter de chuchotements conduira à l’échec ou à la non satisfaction assurée.

Pour exacerber votre sens de l’ouïe, vous pouvez utiliser un bandeau sur les yeux, ou des liens pour éviter le toucher. Et si vous craignez de manquer d’imagination pour exciter le ou la partenaire, il existe des podcast érotiques que vous pouvez diffuser durant l’acte. Sur Youtube, tapez les mots ASMR (ou orgasme cérébral) érotique. Vous aurez accès à des chaînes qui vous proposeront des sons érotiques pour le moins inspirants.
Il est à préciser enfin que l’auralisme ne sera probablement pas satisfaisant dès le premier essai. Mais à force de pratique, vous ne manquerez pas de découvrir le ou les sons qui feront monter le rouge aux joues.


© Fiftyandme 2022