quickie

Le quickie, ou le plaisir de la femme pressée

Quand le désir se révèle difficile à contenir et que votre temps est compté, comment réagir ? En misant sur le quickie. Une pratique vieille comme le monde et redécouverte en cette période où vitesse et précipitation se combinent.

Reading Time: 2 minutes

Avec un planning de ministre, entre vie de famille et carrière, beaucoup de femmes tendent à faire passer leur sexualité au second plan. Et si l’on passait directement à l’essentiel, pour gagner du temps ? Ce que propose le quickie. De quoi s’agit-il ?

Le quickie en bref

Sous cet anglicisme de quickie (ou quick sex) se cache une relation sexuelle rapide (5 minutes en moyenne) et réalisée sous le coup de la spontanéité. Si la pratique du quickie a longtemps été l’apanage des relations illégitimes, elle se voit de plus en plus pratiquée au sein des couples. Comme une façon ludique de pimenter le quotidien. Une récréation qui peut aussi être pratiquée avec un inconnu. Au gré des rencontres orchestrées par le destin.

Cinq avantages du quickie

  • Une grande flexibilité. Le quick sex peut être réalisé n’importe quand, n’importe où. Ou presque. Pour combler un moment de liberté dans la journée. Et se déstresser. Dans la cuisine, comme dans la voiture, sur un parking désert ou…
  • Un rappel nostalgique aux débuts. Pour les amants, cette envie subite ne peut que raviver les souvenirs des premiers ébats adolescents. Fougueux et souvent réalisés hors du domicile parental, en cachette et rapides.
  • L’oubli du physique et des performances. Avec le quickie, vous oublierez rapidement vos complexes physiques et votre partenaire ses craintes de performances à tenir. Un quickie raté sera remplacé par un autre. Tout simplement.
  • Un orgasme plus intense. Ce n’est pas l’acte rapide qui amènera forcément l’orgasme mais bien l’excitation de connaître le plaisir dans la journée, sans savoir ni où ni quand. L’homme peut aussi chauffer sa partenaire par l’envoi de messages coquins, pour faire monter la pression. Des quickies fréquents permettent aussi de libérer la fameuse hormone du plaisir, l’ocytocine, aux multiples bienfaits pour la femme.
  • Une façon de pimenter sa sexualité. Le côté imprévu de la relation permet de rompre les règles habituelles d’une relation. On zappe les préliminaires et le côté parfois plan plan pour un peu de folie bienvenue. L’occasion de libérer sa créativité au maximum.

Quickie, mode d’emploi

Une pratique qui nécessite quelques adaptations par rapport aux rapports classiques. En premier lieu, l’absence de préliminaires habituellement appréciés pour amener au plaisir. En conséquence, l’acte réclamera bien souvent l’usage de lubrifiant. Pratiquement, il convient également de choisir une tenue qui ne nécessite pas un trop long déshabillage. Avec le quickie, le temps compte. Prévoyez donc un vêtement facile à retirer ou à retrousser. Oubliez le jeans trop moulant ou les couches multiples. Il reste enfin à opter pour des positions qui se pratiquent debout. Et sans risque de chuter pour finir aux urgences. Parmi les plus appropriées vous avez, notamment, la pomme de Newton, la position du loup, la courtisane ou la levrette verticale. Ou celles dictées par votre imagination.


© Fiftyandme 2022