Pourquoi a-t-on plus de chances de se faire tromper en ce mois de janvier ?

Cette nouvelle année est pour beaucoup synonyme d’espoir mais aussi de nouveau départ. Alors que pour certains l’heure est aux bilans et aux bonnes résolutions, pour d’autres ce début d’année est en réalité le moment attendu pour franchir un cap particulier… celui de tromper son partenaire ! En fait,  janvier rimerait avec infidélité, selon une enquête menée par le site de rencontres extra-conjugales Gleeden. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Janvier, le mois de l’infidélité ?

Faire attention à sa santé, se coucher plus tôt, perdre du poids, s’épanouir sexuellement… et pourquoi pas trouver un amant ? Cette dernière résolution peut paraître surprenante mais l’infidélité a pourtant bien la côte en chaque début d’année ! D’après les révélations de Gleeden, le mois de janvier enregistre chaque une année une hausse d’activité sur sa plateforme. Il existerait même un jour en particulier où les infidèles feraient leur coming out…

Attention au 2ème lundi du mois de janvier !

Cette année, le jour où vous êtes le plus susceptible de vous faire tromper serait le 10 Janvier. Eh oui, d’après les données recueillies depuis la création du site en 2009, le second lundi suivant la rentrée des vacances de Noël est le moment privilégié des infidèles pour chercher activement un(e) amant(e).

A titre d’exemple, le lundi 9 janvier 2019, le site enregistrait une hausse des inscriptions de +430% et de +480% le lundi 13 janvier 2020. En 2021, la tendance a été largement atténuée par la situation sanitaire mais les inscriptions ont tout de même bondi de +220% le lundi 11 Janvier 2021.

Et en 2022, cette tendance risquerait bien de battre tous les records ! Solène Paillet, la directrice de la communication de Gleeden explique : « Nous nous préparons à un mois de Janvier très actif, bien au-dessus des normes, sur notre plateforme. Nous constatons habituellement une forte hausse de la fréquentation en Janvier mais cette tendance risque d’être bien plus forte cette année. La fin d’année est une période particulièrement propice aux bilans personnels. 2021 a été éprouvante pour chacun, les désirs individuels ont souvent été mis de côté. Et la période de fêtes, généralement consacrée à la famille, n’a rien arrangé. En s’inscrivant sur Gleeden, ou en passant plus de temps sur la plateforme, les membres cherchent un moyen de mettre un peu d’extraordinaire dans leur quotidien. Un quotidien qui peut s’avérer pesant, voire oppressant après de longs moments consacrés au cercle familial. C’est le résultat d’un besoin humain et légitime : celui de se faire plaisir et de penser à soi. » Elle ajoute : « Contrairement à l’année précédente où la situation sanitaire était encore très incertaine, avec un faible taux de personnes vaccinées, nos membres semblent beaucoup plus enclins à faire des rencontres en ce début d’année et à rattraper le temps perdu. »

Liberté retrouvée ?

Afin de mieux appréhender ce phénomène, Gleeden a mené une enquête auprès de plus de 18 000 membres*. Ainsi, après leur avoir demandé en fin d’année s’ils comptaient se connecter plus souvent à la plateforme en Janvier 2022, ils sont 91% à répondre positivement.Les principales raisons évoquées ?L’espoir d’un retour à la vie normale, et donc la possibilité de faire de belles rencontres en 2022 pour plus d’un tiers des répondants (64%). Pour plus de la moitié (51%), les fêtes de fin d’année en famille trop étouffantes leur donnent des envies de liberté. D’autres évoquent le désir d’apporter un peu de nouveauté à leur existence (34%). Enfin, 28% déclarent se sentir plus enclins à tenter de nouvelles expériences en début d’année.

Le message est clair : si vous tenez à préserver la fidélité au sein de votre couple, gardez votre conjoint(e) bien au chaud ce lundi 10 janvier !

 


© Fiftyandme 2022