L’acupuncture pour nos animaux : une solution douce

Votre chat souffre de douleurs causées par la vieillesse, d’arthrite ou d’insuffisance rénale ? Votre chien peine à monter seul en voiture et est gêné par des boiteries ? L’acupuncture peut sans doute les soulager.

Si vous vous rendez de temps en temps chez un acupuncteur, sachez que cette branche de la médecine traditionnelle chinoise n’est pas seulement réservée aux êtres humains mais peut aussi s’étendre au soin de nos animaux de compagnie. De plus en plus de vétérinaires en ont pris conscience et se spécialisent aujourd’hui dans ce domaine pour faire bénéficier à nos boules de poils de tous les bienfaits de cette médecine naturelle, de plus en plus utilisée en complément de la médecine vétérinaire traditionnelle.

L’acupuncture est l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) basée sur une approche énergétique. Selon la médecine traditionnelle chinoise, tous les êtres vivants y compris Toutou et Minet ont une force de vie ou énergie vitale, le Qi (tchi), circulant au travers de méridiens. Les principes de l’acupuncture s’appliquent donc naturellement aux animaux comme à l’homme. Seules les cartes des points d’acupuncture et des méridiens sont différentes car l’anatomie de notre animal de compagnie est bien évidemment différente de la nôtre.

Une approche globale

Cette pratique dite holistique se base sur l’idée qu’on ne soigne pas une maladie isolée mais l’organisme dans son ensemble. L’acupuncture agit sur le Qi, le flux d’énergie qui circule au travers du corps par le biais de méridiens comme autant de petits ruisseaux qui alimenteraient un fleuve. Les méridiens sont connectés à différentes parties du corps : les organes. Lorsque le Qi ne circule plus correctement, il se produit un blocage dans une région du corps où tous les organes situés en aval du point de blocage se trouvent en déficit d’énergie vitale et tous les organes en amont se trouvent en surcharge énergétique. L’acupuncture permet d’accéder au Qi en des points particuliers du corps, lesquels sont par ailleurs cartographiés, où les méridiens se rapprochent de la peau. La pratique de l’acupuncture permet de rechercher à quel niveau l’énergie est bloquée ainsi que la raison du blocage. Le traitement permet alors de lever le blocage et de rétablir la circulation correcte de l’énergie en insérant notamment des aiguilles aux points où le Qi s’approche de la surface de la peau.

Les points d’acupuncture sont situés sous la peau (dans les fascias ou les muscles) et sont pour la plupart reliés entre eux par des méridiens. Ils sont en relation avec des organes, fonctions ou états émotionnels. Il en existe plus de 300 répertoriés chez les animaux, mais environ 150 sont utilisés couramment. Chaque point provoque une réaction spécifique dans l’organisme et/ou au cerveau. Ces points peuvent être stimulés par pression, avec une aiguille, par la chaleur (moxa), avec un faisceau laser de faible intensité, par un courant électrique ou par l’injection d’un liquide au site du point. Les différentes méthodes vont être utilisées selon la localisation du point, la réaction du patient ou selon le type d’effet désiré

Les possibilités de l’acuponcture pour animaux

Permettant de réduire les crises d’anxiété, l’insomnie ou les crises de panique, l’acupuncture traite aussi les troubles de comportement, du tube digestif, les tracas des yeux, les cancers chez le chien, les otites, les troubles cardiaques, musculaires, articulaires, respiratoires, ainsi que des problèmes dans le système nerveux, la colonne vertébrale ou les soucis de reproduction. Plus tard, lorsque le chien vieillit, les difficultés urinaires ou de la peau sont améliorées par l’acupuncture.