animal de compagnie à 50 ans

5 bonnes raisons d’adopter un animal de compagnie à 50 ans

Les enfants sont devenus grands, ils ont leur propre foyer et ne passent plus leurs journées avec vous. Le temps est venu de reprendre un peu de liberté, de profiter et de remplir cette place laissée vacante par un nouveau compagnon à quatre pattes. On vote pour l’arrivée d’un animal de compagnie !

Véritables antidotes à la solitude et au stress, ces compagnons de vie vous apaisent, vous amusent et vous donnent envie de croquer la vie à pleines dents. Alors osez adopter un animal de compagnie mais restez attentif : ce n’est pas de tout repos et cela implique aussi certaines exigences. Petit tour de la question…

Les bienfaits d’un animal de compagnie

Ne dit-on pas que le chien est le meilleur ami de l’homme ? Que les ronronnements du chat permettent de se détendre ? Un animal de compagnie peut vous aider à combler une absence devenue bien trop douloureuse et vous rendre la vie plus douce. Cette présence sous votre toit vous permet de commencer la journée du bon pied. Ce nouveau compagnon aura besoin d’être cajolé, nourri, promené et même soigné. Il dépend donc essentiellement de vous, et cette dépendance vous fera prendre confiance en vous et vous aidera à avancer. Que vous choisissiez le chien ou le chat, il sera votre compagnie au quotidien, se rapprochera de vous dans les moments les plus difficiles mais vous aidera aussi à rythmer vos journées.

Un choix réfléchi

On peut trouver aujourd’hui dans les animaleries beaucoup d’animaux comme les hamsters, les lapins nains et bien d’autres encore. Pour rompre la solitude qui vous mine et vous redonner le sourire et la joie de vivre, adopter un chien ou un chat sera le plus approprié.

Adopter un animal demande donc une grande réflexion et il ne faut surtout pas la concrétiser si vous ne vous sentez pas capable de subvenir à ses différents besoins. Il convient avant de vous lancer dans l’aventure de faire le point sur :

  • Votre situation médicale : serez-vous capable de sortir promener votre chien ou de vous lever pour lui donner à manger ? Votre santé est un critère essentiel à prendre en compte dans votre décision.
  • Votre situation financière : serez-vous capable de subvenir aux besoins alimentaires et médicaux de votre compagnon ? Les animaux ont besoin d’être stérilisés et vaccinés. Les frais vétérinaires sont assez onéreux et il faut absolument prendre en compte ce critère dans votre décision. Par ailleurs, de nombreuses « mutuelles » existent pour assurer votre animal en cas de maladie et de soins vétérinaires.
  • Votre logement : est-il adapté pour un animal de compagnie ? Votre logement est proche d’une route et n’est pas clôturé ? Pensez au risque que peut courir votre animal s’il s’échappe.

Vous l’aurez compris l’adoption d’un animal reste une décision importante, vous en serez responsable.

Beaucoup d’animaux sont abandonnés chaque jour et ne demandent qu’à retrouver un foyer où ils seront aimés. De nombreuses associations comme la SPA vous proposent d’adopter et de prendre soin de ce nouveau compagnon. Une bonne action pour des moments de réels plaisirs. Vous pouvez aussi faire le choix d’adopter un chiot ou un chaton chez un particulier qui s’occupera des premiers soins vétérinaires de votre futur compagnon.

Mais dans tous les cas, vous devez être capable de l’éduquer : un peu de fermeté, quelques conseils du vétérinaire et beaucoup de patience rendront votre animal à quatre pattes aussi sage qu’une image ou presque… Il existe aussi des centres de dressage (essentiellement pour chiens) pour vous aider dans ce long apprentissage.