bien mastiquer

Bien mastiquer pour se sentir bien

Et si vous mettiez fin à ces repas pris trop rapidement ? Et sans avoir conscience que cette (mauvaise) habitude a un effet délétère. Bien mâcher les aliments ingérés est capital. Voici pourquoi.

Reading Time: 2 minutes

Avec le rythme élevé qui domine la vie d’une femme, partagée entre travail et famille, le repas se prend souvent sans s’accorder le temps nécessaire. On mange, on avale pour passer rapidement à autre chose. Parfois devant l’ordinateur, voire en travaillant. Et on oublie que bien mastiquer se révèle primordial pour le maintien d’une bonne santé. Quelques petites explications pour mieux comprendre.

Bien mastiquer assure une meilleure digestion

Pour rappel, la mastication des aliments portés en bouche constitue la première étape, majeure, d’une digestion correcte. Décomposés en petits éléments, mélangés à la salive, les aliments vont se transformer en bolus. Un mot abscons pour qualifier la masse ainsi formée. Faute de mastication suffisante, les gros morceaux de nourriture avalés se retrouvent dans l’estomac et l’intestin, deux organes qui seront incapables de les décomposer. Avec les soucis de digestion qui en découleront. Dont un reflux acide, des ballonnements, des maux de ventre et un transit perturbé.

Mastiquer, c’est aussi limiter les soucis intestinaux

Enfin, une bonne décomposition des aliments, effectuée par une bonne mastication et un repas pris plus lentement, permettra de réduire les soucis liés au fameux syndrome du côlon irritable. Mal fréquent, bénin mais invalidant, qui toucherait environ 15% de la population, dont essentiellement des femmes. Et dont on connaît le lien étroit avec de mauvaises pratiques alimentaires et du stress.

Repas trop vite expédié ? Risques pour la santé

Manger vite n’est pas seulement une offense à celui ou celle qui a préparé le repas (même si c’est vous) mais ouvre également la porte aux dérèglements. Outre une digestion perturbée, manger sans prendre le temps de bien mâcher fait courir un risque cardiaque. Lié à la hausse de la tension artérielle, à la prise de poids et celle du mauvais cholestérol. Et tout ceci sans parler du danger d’étouffement du fait de gros morceaux avalés de travers. Un accident loin d’être rarissime et parfois aux conséquences funestes.

Une bonne mastication alliée à l’effet minceur

Difficile à croire à première vue, mais bien mâcher permet de ne pas prendre de poids. L’explication est pourtant simple. Plus vous allez manger lentement, et moins vous aurez besoin de nourriture pour atteindre l’effet de satiété. Faites le test pour vous en convaincre. Et pour manger moins, miser sur des aliments qui demandent à être mastiqués plus longuement, au lieu d’aliments plus « mous », trop facilement assimilés.

Des astuces pour s’obliger à bien mâcher

Quelques petites habitudes faciles à prendre peuvent aider à bien mastiquer les repas.

  • Concentrez-vous sur l’action de manger, sans vous laisser distraire par une autre occupation.
  • Pour bien mastiquer, suivez ce principe efficace : mâchez vos aliments environ 30 à 35 fois avant de prendre une nouvelle bouchée.
  • Manger plus lentement permet au cerveau d’enregistrer correctement le mécanisme de satiété. Un repas devrait durer au moins 20 minutes.