éviter le rhume

Comment éviter le rhume ou s’en débarrasser rapidement ?

Comme un fidèle compagnon, le rhume revient en force dès le retour de la mauvaise saison. Avec son lot de désagréments. Voici quelques solutions pour mieux le contrer.

Publié le

Reading Time: 2 minutes

De passage, mais pénible à supporter

Humidité, fatigue, stress, fraîcheur des températures… autant de facteurs qui nous fragilisent face au virus de la rhino-pharyngite ou communément appelée rhume. Tout commence bien souvent par un simple mal de gorge. Annonciateur de nez bouché, de toux, d’écoulements oculaires qui nous font ressembler à un lapin victime de toxoplasmose. Un mauvais moment à subir généralement durant une moyenne de 10 jours.

Nos cinq astuces pour éviter le rhume

En dehors des médicaments en vente libre et dont l’efficacité est souvent contestée par le corps médical, il existe des conseils (simples) à suivre pour éviter au maximum le rhume et ses ravages.

– Ayez une bonne hygiène. Lavez-vous les mains régulièrement après avoir touché ce qui pourrait être contaminé. Restez éloigné d’un malade.

– Ne vous touchez pas les yeux, le nez ou la bouche. Ces portes d’entrée habituelles du virus.
– Evitez le tabagisme. Il augmente les risques de troubles respiratoires ainsi que d’éventuelles complications.
– Gardez une bonne santé générale. Bougez, mangez sainement et tentez d’éviter le stress au maximum avec suffisamment de repos.
– Evitez les mouchoirs brodés par grand-mère, si jolis mais à remplacer par une version jetable.

Quels traitements privilégier ?

Normalement, le rhume guérit spontanément. Inutile de réclamer des antibiotiques au médecin, ils n’agissent pas contre le virus. Et contrairement à la grippe, il n’y a pas de vaccin, au vu de la centaine de souches possibles. Ce que vous pouvez faire, c’est agir sur les symptômes.

  • Les sirops contre la toux ? Peu efficaces, ils font souvent pire que mieux en évitant l’expulsion des sécrétions.
  • Bien s’hydrater. Boire beaucoup d’eau ou de boissons chaudes. Pas d’alcool.
  • Veillez à éviter un air intérieur trop sec. 30% d’humidité sont conseillés.
  • Appliquez une solution saline dans les narines.
  • Prendre des anti-inflammatoires pour calmer les douleurs. En respectant la posologie.
  • Les décongestionnants en spray ? Souvent déconseillés par les médecins pour l’irritation provoquée.

De possibles complications

Le rhume est très contagieux. La période d’incubation varie entre une douzaine d’heures à un jour ou deux. Il reste bénin dans la plupart des cas, mais il peut parfois amener des complications pour les personnes au système immunitaire plus fragile. Comme les jeunes enfants ou les personnes plus âgées. Dès la soixantaine. Les conséquences dues à la surinfection peuvent aller de l’otite à la pharyngite et mener, dans certains cas, à la pneumonie. Il est dès lors conseillé de rester à distance du malade et de se laver les mains souvent. Des symptômes qui semblent s’aggraver doivent conduire à une consultation médicale. Par sécurité.

Autant de conseils simples, souvent répétés mais toujours trop peu suivis…