yoga_a_la_maison

5 bonnes raisons de faire du yoga à la maison

Stress, soucis, vie active très prenante, à 50 ans et plus, le corps réclame parfois une pause. Pour s’assurer une bonne détente tout en tonifiant son corps, les femmes sont nombreuses à se tourner vers le yoga. Une pratique possible à la maison. On s’y met ?

Reading Time: 3 minutes

Le Yoga à la maison ? C’est possible !

Le sport ? Je dis d’accord. Mais avouez comme moi que le fait de devoir préparer son sac et quitter son petit cocon pour rejoindre un club de sport peut refroidir les ardeurs et les bonnes résolutions. Et pourtant, les collègues et amies ne parlent que du bien-être ressenti avec la pratique du yoga. Et si l’on pratiquait la discipline bien à l’aise, chez soi ? Elle ne demande juste qu’un peu de préparation.

Si vous débutez, il est préférable de prendre un coach pour apprendre les postures idéales. Quelques heures qui vous permettront ensuite d’évoluer en solo.  Si cela ne vous convient pas, il reste une autre source d’apprentissage :  Youtube. Le site regorge de séances très bien expliquées. Pour débutants ou pour expérimentés. Un yoga qu’il est conseillé de pratiquer également le matin avant de débuter la journée active qui vous attend. Comme l’explique si bien cette petite vidéo de Doctissimo.

Avantages et inconvénients du yoga à domicile

Pratiquer le yoga seule à la maison offre plusieurs avantages.

–          Solution pratique si vous souffrez de quelques complexes physiques. Chez vous, ils n’auront plus lieu d’être et de vous freiner.

–          Nul besoin de rejoindre une salle à une heure déterminée. Chez vous, vous décidez du moment idéal pour une séance. Matin, midi (durant la pause déjeuner) ou le soir (pour décompresser). Quand les enfants et le mari sont absents, à vous le plaisir de la relaxation.

–          Seule à la maison, vous décidez des postures que vous préférez. Sans devoir suivre un rythme imposé ou répondre à un quelconque challenge.

–          A contrario, être seule pour pratiquer le yoga vous imposera d’être régulière, de vous tenir à vos résolutions. Le yoga vous sera bénéfique si vous tenez la distance, par une régularité maintenue.

Quel matériel choisir ?

L’avantage du yoga réside aussi dans le faible budget nécessaire pour la pratique. Si vous le pratiquez à la maison, vous réduisez d’autant plus les frais (d’abonnement en salle, de déplacement…)
Que vous faut-il ?

–          Une tenue. Disponible facilement dans les magasins de sport bien connus, elle doit vous permettre de vous sentir bien à l’aise. Pas trop ample mais pas serrée non plus. Certains adeptes pratiquent le yoga nu.  Après tout, vous êtes chez vous, en toute intimité, donc…

–          Un bon tapis antidérapant et traité contre la transpiration. Dans les clubs, les tapis Manduka sont souvent utilisés. Mais un autre modèle fera l’affaire. Des kits de matériel sont disponibles pour les débutants (comptez une quarantaine d’euros). Si le yoga vous plaît, vous pourrez investir ensuite dans du matériel plus coûteux.

–          Une sangle pour les étirements

–          Un oreiller pour reposer la tête lors de certaines poses

–          Après l’effort, le réconfort. Prévoyez une boisson naturelle et quelques biscuits aux céréales à proximité du tapis. Pas de soda naturellement. Et pas de biscuits industriels non plus.

–          Une source de musique relaxante. Pour vous mettre dans l’ambiance de relaxation pure (profitez-en pour couper votre téléphone pendant la séance).

3 postures idéales pour débuter

Au fur et à mesure de votre progression, vous allez découvrir sur le net ou par les livres de nouvelles postures. Commencez progressivement, avec des séances qui ne mettront pas votre corps à rude épreuve dès le début. Songez (et puis oubliez-le) à votre âge, même si 50 ans et quelques bougies ne doivent pas vous freiner. Pour chaque séance, optez pour un thème : souplesse, relaxation, endurance…

–          Le chien tête en bas. De la pose à quatre pattes, vous composez une forme pyramidale avec la tête en bas. Une posture excellente pour la circulation sanguine.

–          La posture du chat. A quatre pattes, vous imitez le chat qui s’étire la colonne vertébrale. Un exercice à effectuer en douceur.

–          La posture du cadavre. Idéale à pratiquer en fin de séance. Pour reprendre son souffle. Facile. Couchée sur le dos, jambes et bras écartés, vous relâchez votre corps, les yeux fermés, en restant immobile. Vous ne pensez à rien. Vous êtes bien.

Alors ? Convaincue des avantages d’une petite séance quotidienne de yoga ? Juste un petit moment emprunté à votre journée bien chargée mais qui permet une grande relaxation retrouvée. Tout ce qui est bon est à prendre, non ? De quoi garder du peps à 50 ans comme à 60 pour suivre le rythme. Le yoga ? Dites oui.

Namasté ! (salutation par le geste ou la parole qui conclut en général toute séance de yoga, ndla).

On vous conseille 2 nouveaux livres-guides pour faire votre yoga à la maison : « Yoga du Matin » et « Yoga du Soir », de Julien Levy, aux éditions Jouvence.