Pourquoi il ne faut pas zapper le déjeuner à midi !

Après une matinée souvent bien remplie, au boulot ou avec les petits-enfants à la maison, le déjeuner constitue une étape bienvenue pour souffler et reprendre des forces. Une étape synonyme de décompression et de repas équilibré. Mais un repas qui se voit trop souvent zappé, négligé. A tort. Et vous, profitez-vous pleinement de ce moment ?

Dès midi, les effets du petit-déjeuner ne se font plus sentir. Et la faim gagne, après une matinée souvent bien chargée. Entre les dossiers à terminer ou, pour les mamies, les périodes de jeu avec les petits-enfants. Le corps a besoin de faire une pause, de reprendre des forces pour affronter une après-midi qui ne sera pas moins stressante et épuisante.

Une étape qui devrait permettre de prendre un peu de repos bienvenu, tant intellectuel que physique, avec un repas pas trop chargé mais bien équilibré. Mais pour beaucoup d’entre nous, cette pause de midi est soit mise de côté, soit réduite comme peau de chagrin, pour gagner un peu de temps sur le boulot à abattre. Et si c’était une très mauvaise idée? Pour le moral comme pour votre santé?

Et d’autant plus pour celles qui sautent aussi le petit-déjeuner, faute de temps ou d’envie.

Sauter le repas de midi ? Les points négatifs

– Une glycémie en baisse. Le corps va manquer de sucre pour assurer une bonne vitalité. Avec comme effets visibles un manque d’énergie, une concentration moindre et une irritabilité accrue.
– Ne pas manger fait grossir. Sauter un repas ne vous fera pas perdre ces petits kilos en trop. Que du contraire, vous allez grignoter davantage dans l’après-midi. Pour combler une fringale qui se fera sentir.
– Au repas du soir, vous allez manger plus que de raison, pour combler la faim présente depuis le midi. Avec les inconvénients connus de trop manger le soir (digestion difficile, sommeil moins bon…)
– Sauter le repas du midi va provoquer un dérèglement du métabolisme et faire passer le corps en mode famine, avec demande en hausse des calories à garder en réserve.

Les avantages de prendre le déjeuner

– Déjeuner permet de se faire plaisir, comme une lueur bienvenue dans la journée, avec un repas synonyme de plaisir. Une salade composée, un yaourt un fruit, des sandwiches variés… L’idéal est de se composer des menus pour la semaine. Pour gagner du temps et se forcer à les préparer chaque matin.

– Prendre sa pause déjeuner permet aussi de sortir du bureau pour un lunch pris avec quelques amis, des collègues sympas du bureau, ou seule, à une terrasse… De quoi se changer d’air. Tout simplement.

– Déjeuner offre aussi l’énergie nécessaire pour attaquer la seconde moitié de la journée sans craquer pour des « crasses ». Si vous prévoyez une promenade avec les enfants ou une séance de sport, manger à midi se révèle capital.

Quel déjeuner à privilégier pour un senior?

Manger, d’accord. Mais que choisir? Selon l’avis unanime des nutritionnistes, voici les principaux éléments à consommer lors de la pause de midi.

– des légumes (deux portions)

– des céréales

– de la viande, du poisson ou un oeuf. Par alternance.

– un produit laitier. Un yaourt ou une part de fromage

– un fruit

– un peu de matière grasse

– une boisson. De l’eau (de 2 à 3 verres), un verre de bière ou de vin. Pas de soda.
Retrouvons le plaisir, perdu, à se couper du monde le midi, pour manger tranquillement, et, pourquoi pas, pour effectuer une micro sieste réparatrice. Souvenons-nous qu’à partir de cinquante ans, le corps a besoin qu’on l’écoute bien davantage pour éviter les accrocs. Autant savoir, pour reprendre le titre de cette émission d’antan.