douche froide

Pourquoi vous devriez prendre une douche froide ?

Passée la première sensation désagréable, une douche froide vous récompensera par ses multiples effets positifs pour le corps. Une habitude qui sera peut-être vôtre après une période d’adaptation nécessaire.

Reading Time: 2 minutes

5 avantages d’une douche froide

Une circulation sanguine au top

Par l’action du froid sur la peau, les vaisseaux sanguins se rétractent, l’effet du phénomène de vasoconstriction, et provoquent une accélération de la circulation du sang dans l’organisme. Avec des organes mieux irrigués par le sang et davantage pourvus en oxygène. Ce qui explique le succès de la douche froide (prise autour de 15 à 20 degrés) auprès des femmes sensibles aux varices et au phénomène des jambes lourdes.

Effet anti-stress

Après (ou avant) une journée stressante, prendre une courte douche froide permet de faire retomber la tension. En cause, un phénomène électrique qui agit sur le cerveau et provoque la sécrétion d’endorphines, ces neurotransmetteurs « du plaisir » connus pour agir contre le stress. Selon des études en cours, une douche froide aurait également un effet bénéfique sur l’humeur dépressive. Ce qu’indique notamment cette étude de 2008 disponible sur le site de la National Library of Medecine*

Une peau et des cheveux plus toniques

Prendre une douche froide va permettre à la peau de gagner en tonicité par la contraction des pores. Même atout pour des cheveux rincés à l’eau froide. Elle va refermer les écailles des cheveux et leur donner un aspect plus soyeux et brillant. Mais ce rinçage se doit d’être précédé d’un autre, à l’eau tiède, pour éliminer efficacement les restes de shampoing.

Une alliée pour perdre des calories

Sans être source de perte de poids importante, l’eau froide va obliger le corps à puiser dans ses réserves pour maintenir sa température à 37 °C. Avec le brûlage de calories, estimé à 200 pour une douche de 2 à 3 minutes.

Amélioration du sommeil

Si la douche froide est souvent prise au réveil pour le coup de fouet nécessaire, en prendre une avant le coucher permet de baisser la température corporelle. Et donc de trouver plus facilement le sommeil.

La douche froide en pratique

Pour habituer le corps, il est préférable de se doucher du bas vers le haut pour cibler des zones corporelles éloignées du cœur. Le pommeau de douche sera réglé sur la position la plus douce, pour que l’eau tombe sous forme de pluie. Une douche qui sera courte, deux minutes au maximum et pas plus de deux à 3 fois par semaine. Quand la peau rougit, l’effet recherché est atteint. Et marque la fin de la douche.

Une variante, la douche écossaise

Pour qui fréquente régulièrement les cures thermales, la douche écossaise est connue. Pour les autres, il s’agit de prendre une douche à quelque 30 degrés puis à baisser progressivement la température pour arriver à une eau dont la température va atteindre le 0 °C.

Quelques contre-indications à surveiller

Une douche froide bienfaitrice, sauf pour certaines personnes atteintes de pathologies incompatibles. Comme de l’hypertension, une faiblesse cardiaque ou tout autre maladie sensible au froid. Avant d’adopter ce régime de douche froide, une consultation médicale sera utile.


© Fiftyandme 2022