Le magnétisme thérapeutique, ça peut m’aider ?

« Pose ta main sur la douleur, et dis que la douleur s’en aille » résume l’essence du magnétisme thérapeutique… Mais quand et pourquoi faire appel à un magnétiseur ? Quels sont les atouts de cette méthode ancestrale ? Sommes-nous tous réceptifs ? Comment se déroule une séance ? Sylvain Perriollat, magnétiseur énergéticien à Namur, nous éclaire sur les bénéfices de cette pratique aussi répandue que controversée.

Reading Time: 5 minutes

Pourquoi faire appel à un magnétiseur ?

Parfois surnommé « guérisseur »,  le magnétiseur est un praticien de l’énergie subtile, un énergéticien. Le magnétisme thérapeutique est une méthode ancestrale de soin énergétique par imposition des mains, qui remonte à l’Egypte ancienne et qui se retrouve dans de nombreux pays et traditions. « Le principe est simple : il s’agit de transmettre une énergie subtile qui nettoie, rééquilibre, fait circuler et recharge l’énergie de la personne. La mise en œuvre concrète se base sur le pouvoir de l’intention qui va encoder cette énergie, lui donner un but, la rendre agissante. Cette intention est celle d’aider les autres, de soulager la douleur, de prendre soin d’eux avec amour et empathie. » nous explique Sylvain Perriollat.

Faire appel à un magnétiseur permet de répondre à de nombreuses demandes de bien-être ou de santé, en complément de la médecine conventionnelle : douleurs chroniques, fatigue, problèmes articulaires et musculaires, problèmes digestifs, maux de dos, migraines, stress, anxiété, problèmes émotionnels, accompagnement d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie

Quels sont les atouts du magnétisme thérapeutique ?

Le magnétisme thérapeutique a de nombreux avantages. Comme l’a dit le Professeur Yves Rocard : « Les magnétiseurs et les radiesthésistes existent parce qu’ils obtiennent des résultats incontestables. » C’est d’abord une approche globale ou holistique. Le magnétisme prend en compte la personne dans toutes ses dimensions : physique, énergétique, émotionnelle, mentale, spirituelle… Il permet donc d’identifier des situations ou des événements déclencheurs, de faire le lien avec une ou plusieurs dimensions (par exemple psycho-émotionnelle) et de (re)donner du sens aux maux ou à la maladie. Le magnétisme a ensuite un caractère non invasif et respectueux de la personne. En effet, la personne reste habillée pendant une séance. L’imposition des mains s’effectue sans aucun appareil, ni produit, ni manipulation. Il se présente comme une thérapie brève.

Selon les personnes, des résultats peuvent être obtenus rapidement, en 1 à 3 séances. Cela dépend notamment de la réceptivité de la personne, de l’ancienneté des problèmes, de leur cause éventuelle.

Enfin, le magnétisme fait partie des médecines alternatives et complémentaires. Il est compatible avec d’autres pratiques. C’est une approche naturelle qui agit sur la dimension énergétique de l’être humain. Le magnétisme participe ainsi au développement d’une médecine dite intégrative. « Mon souhait serait que médecine conventionnelle et magnétisme agissent de plus en plus de manière combinée pour produire, ensemble, les meilleurs résultats possibles au service du bien-être et de la santé des personnes » confie Sylvain.

Comment se passe une séance ?

Une séance de magnétisme se déroule comme une séance chez un thérapeute psycho-corporel. Sa durée est de plus ou moins 1 heure. Elle se fait généralement en plusieurs temps. Un échange a tout d’abord lieu entre le praticien et la personne sur l’état de bien-être et de santé de cette dernière, ses douleurs, ses maux ou maladies, son histoire, sa famille, son travail, ses relations, ses croyances, ses projets… Cela permet d’identifier des causes ou des événements déclencheurs des maux ou maladies et de bien clarifier les attentes de la personne, dans les limites des possibilités du magnétisme. L’expérience de Sylvain Perriollat montre que, lorsque la cause est clairement mise en lumière, il est plus facile d’agir dessus.

Ensuite vient le moment du soin où la personne reste habillée, allongée sur une table de massage. Dans certains cas, elle peut être assise ou debout. Le magnétiseur effectue alors différents gestes sans contact, à une certaine distance du corps de la personne : imposition des mains (mains immobiles), passes (mains en mouvement), autres techniques. « J’utilise certaines techniques de rééquilibrage qui me sont venues directement par intuition. Pour finir la séance, la personne exprime les ressentis qu’elle a eus lors du soin. Ceux-ci peuvent prendre la forme de chaleur ou de froid, de picotements ou de fourmillements, de courants, de gargouillements, de soupirs ou de bâillements, de mouvements musculaires, d’endormissement, de couleurs ou d’images, de sensation de densité ou de légèreté…  » explique-t-il. Le magnétiseur fait aussi un bilan énergétique en détaillant ce qu’il a ressenti et ce qu’il a rééquilibré au niveau énergétique.

Comment devient-on magnétiseur ?

De nombreux magnétiseurs ne choisissent pas de le devenir volontairement. C’est plutôt le magnétisme qui les « appelle » à un moment de leur vie. Les circonstances et les situations dans lesquelles ils se retrouvent leur montrent qu’une capacité est là, prête à se déployer, pour le plus grand bien de tous.

« Dans mon cas, le magnétisme s’est manifesté comme un élan du cœur, un appel intérieur, une évidence. Il est apparu de manière inattendue dans ma vie, comme l’effet d’une pratique intense de méditation sur le cœur énergétique. Après avoir vécu une première expérience de guérison avec un ami, de nombreux signes m’ont montré que c’était désormais ma voie. Je me suis alors documenté et formé, j’ai rencontré d’autres magnétiseurs expérimentés, je me suis aussi beaucoup entrainé. Finalement, j’ai accepté cette vocation de magnétiseur énergéticien et j’ai ouvert un cabinet à Namur. » confie Sylvain.

Chaque magnétiseur a ses spécificités, qui sont liées notamment à sa signature énergétique (puissance, qualité, niveau vibratoire…) ou à des compétences particulières (clairvoyance, clairaudience, clair-ressenti…). Dans son ouvrage « Le monde des magnétiseurs », le Dr Denis Piotte a distingué 3 types de magnétiseurs : ceux qui utilisent les prières, ceux qui sont spécialisés sur un ou plusieurs maux, ceux qui sont des généralistes de l’énergie.

Si certaines techniques peuvent s’apprendre ou se transmettre, la sensibilité énergétique est un don. C’est elle qui permet au magnétiseur de ressentir énergétiquement, de détecter dans les corps subtils, ou de percevoir directement dans son propre corps les « problèmes » ou blocages énergétiques.

Devenir magnétiseur se base donc sur le développement d’aptitudes énergétiques concrètes et sur des qualités humaines telles qu’une bonne qualité d’écoute, de l’empathie et de l’humilité.

Sommes-nous tous réceptifs ?

Le magnétisme donne généralement des résultats bénéfiques, en particulier pour les douleurs chroniques, la fatigue, les problèmes d’articulations ou digestifs, le stress et l’anxiété, les brûlures. Des études montrent que les effets du magnétisme dépassent l’effet placebo, qui lui-même est une preuve extraordinaire du pouvoir de l’esprit sur le corps.

« Dans ma pratique, je constate que les effets et les résultats sont variables d’une personne à l’autre, à la fois dans le temps et en intensité. Certaines personnes ressentent immédiatement des effets. Pour d’autres, les effets apparaitront dans les heures ou la demi-journée après la séance. Parfois, il faudra plusieurs jours voire semaines pour que se manifestent les résultats. » Des résultats qui peuvent prendre aussi des intensités variables allant d’une détente ou un bien-être global à une amélioration spécifique ou une auto-guérison.

Le magnétisme considère qu’un corps est en bonne santé quand il a de l’énergie et que l’énergie y circule et est bien répartie. Quand cette énergie est bloquée ou déséquilibrée, par exemple suite à un choc émotionnel, des problèmes peuvent apparaitre et des maux ou une maladie peuvent s’installer. Le magnétisme permet d’activer, de stimuler, de catalyser des mécanismes d’auto-guérison en aidant à rééquilibrer, harmoniser, réparer la structure énergétique. Finalement, c’est la personne qui retrouve elle-même son équilibre énergétique et s’auto-guérit.

Si le magnétisme commence à être étudié aux USA dans le cadre des thérapies du biochamp ou en France en tant qu’intervention non médicamenteuse, il n’a pas encore livré tous ses secrets. Une des hypothèses est que le magnétisme combinerait plusieurs niveaux, à savoir des champs électromagnétiques extrêmement faibles, l’émission de biophotons, des effets d’intrication quantique et d’autres phénomènes liés directement à la conscience.

« J’aspire vraiment à ce que la science, dans les années à venir, étudie de manière sérieuse et approfondie les effets et les mécanismes du magnétisme. A mon niveau, je suis bien sûr prêt à participer à de telles études, comme Corine Sombrun l’a fait si bien avec la transe chamanique. Ce serait un très beau moyen de reconnecter science et spiritualité. » conclut Sylvain Perriollat.

Pour en savoir plus : www.sylvain-magnetiseur.com


© Fiftyandme 2022