homéopathie symptômes ménopause 2

Quand l’homéopathie vient en aide aux symptômes de la ménopause

Certaines femmes questionnent l’utilisation de l’homéopathie contre leurs bouffées de chaleur. Vous savez, ces symptômes dont se plaignent le plus fréquemment les femmes ménopausées en raison de la gêne qu’elles leur occasionnent, sur le plan social et émotionnel et du retentissement sur la qualité de vie. A l’heure où les femmes concernées se posent des questions concernant l’efficacité et l’innocuité des traitements visant à soulager les symptômes de la ménopause, une récente étude a analysé les comportements des femmes face aux bouffées de chaleur et aux traitements.

Reading Time: 4 minutes

Zoom sur 30 ans d’une vie

« La ménopause, qui marque la fin des règles, est un phénomène complexe qui peut avoir des implications physiques (bouffées de chaleur, transpiration nocturne, vertiges, troubles urinaires, ostéoporose…) et psychologiques (anxiété, humeur dépressive, troubles du sommeil ou de la concentration…) », explique Christelle Charvet, gynécologue. Elle peut perturber la qualité de vie d’une manière plus ou moins importante. Auparavant, on n’accordait que peu d’importance à cette période de la vie, la femme subissait cette étape comme un passage obligé ! Mais avec l’allongement de l’espérance de vie moyenne qui a augmenté considérablement, la femme passe plus de 30 ans de sa vie en « état » de ménopause. Les choses ont donc évolué, une femme désire vivre cette période en belle et bonne santé. Aujourd’hui, il existe différents traitements pour mieux vivre la ménopause.

Une bouffée de chaleur ?

Les symptômes présents à la ménopause sont secondaires aux modifications hormonales. Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes sont les symptômes (dits vasomoteurs) les plus typiques, qui se traduisent par des « chauds et froids » avec une rougeur du cou et du visage, et des transpirations, également nocturnes. Elles sont parfois précédées de signes avant-coureurs comme des vertiges, des palpitations, une oppression thoracique…

Avec le temps, elles ont tendance à diminuer en fréquence et en intensité.


© Fiftyandme 2021