long trajet en voiture

Vacances en voiture : 5 conseils pour bien vivre un long trajet

Cet été, nous serons encore particulièrement nombreux à choisir de partir en vacances en voiture. Voici quelques conseils à suivre pour profiter d’un trajet sans soucis (mécaniques ou de santé) et profiter du voyage.

Reading Time: 2 minutes

L’été, le soleil, la perspective de se déconnecter le temps de quelques semaines. Vous voilà (enfin) libre de réaliser ce petit séjour touristique envisagé avec votre moitié .  Ou en famille.

La voiture confiée au garagiste pour un petit entretien estival, les bagages préparés, tout semble parfaitement organisé. Mais même si, à cinquante ans ou plus, vous avez l’expérience de conduite nécessaire, il n’est pas inutile de suivre nos quelques conseils pour arriver à bon port.

Une voiture bien chargée

Les bagages seront bien répartis dans la voiture pour s’assurer que leur poids ne risque pas de déséquilibrer la voiture. Les valises les plus lourdes seront placées dans le coffre, bien à plat. Ne laissez rien traîner sur la banquette arrière. En cas de freinage d’urgence, tout ce qui sera derrière vous sera projeté vers l’avant, à grande vitesse.

Un trajet préparé dans les grandes lignes

Même si vous rejoignez votre lieu de vacances sans un itinéraire précis, n’oubliez pas de consulter un site de météo pour éviter de traverser une zone d’orages ou de conditions climatiques dangereuses. Restez également à l’écoute des stations dédiées au trafic. Dans la boîte à gants, n’oubliez pas une lampe de poche, des pièces de monnaie et une trousse de secours avec le minimum utile (pour le mal de tête, le mal des transports, les nausées, les maux de ventre etc.). Le smartphone sera rechargé avant le trajet. Faut-il rappeler de porter des vêtements amples, confortables pour le trajet ?

Evitez de vous fixer une heure d’arrivée

Chacun est pressé d’arriver à destination. D’accord, mais tout peut arriver sur la route et une heure d’arrivée déterminée à l’avance va vous stresser. Et vous pousser à rouler vite. Savez-vous qu’en diminuant la vitesse de quelque 10 km/h sur l’autoroute vous pouvez épargner environ 4 litres de carburant sur 500 kilomètres.

Prendre la route bien reposée

Vous travaillez jusqu’au dernier jour et vous comptez prendre le volant juste après le retour du boulot ? Une fausse bonne idée. Même si vous effectuez une sieste et prenez une douche que vous pensez réparatrice. Votre capacité de veille est largement entamée et risque de vous amener à la somnolence lors de votre trajet. De plus, si la journée s’est avérée stressante (et elle l’a été, sans nul doute), vous ne serez pas détendue pour prendre le volant en toute sécurité.

Prévoir assez d’eau et de pauses

Avec la chaleur de l’été, embarquer assez de boissons dans l’habitacle, faciles à atteindre, s’avère indispensable.

On le sait, il faut s’arrêter après deux heures de conduite en moyenne. S’arrêter souvent se révèle comme une bonne idée, avec la voiture garée à l’ombre. Si vous devez la laisser au soleil, n’oubliez pas de sortir votre animal domestique. Le coup de chaud mortel survient en moins de vingt minutes. Et si vous partez avec vos petits-enfants, n’oubliez pas de prendre de quoi les occuper, à la fois durant le trajet et durant les pauses.

Autant de conseils qui n’ont qu’une finalité, celle de vous voir atteindre votre lieu de villégiature en toute sécurité. Bonne route !


© Fiftyandme 2021