boules de geisha

Des boules de geisha pour (re)tonifier le périnée

Outre leur fonction de sex-toy, les boules de geisha sont devenues d’utiles accessoires destinés au bon maintien de la tonicité de votre périnée. Parfois déficiente à la ménopause.

 

Reading Time: 2 minutes

Avoir et garder un périnée musclé devrait constituer un objectif à suivre par toute femme ménopausée. Pour éviter les fuites urinaires et profiter d’orgasmes plus satisfaisants. Pour y parvenir, les fameuses boules de geisha se révèlent d’un précieux recours. Mais comment les choisir et pour quels bienfaits ? Fifty & Me y répond.

Le rôle majeur du périnée

La bonne tonicité du périnée n’est généralement pas le souci majeur de la femme. Et pourtant, cet ensemble de muscles se révèle fortement sollicité au cours des activités du quotidien. Sorte de hamac, le périnée, ou plancher pelvien, soutient une série d’organes situés dans le bas du corps, dont les vessie, rectum, intestin et utérus. Avoir un périnée bien tonique évite à la fois les pertes urinaires et les gaz. Lors d’une relation sexuelle, un périnée tonique se contractera pour apporter des sensations plus intenses.

Bien choisir ses boules de geisha

Le choix dépendra de votre situation personnelle. Pour un périnée déjà entraîné, vous pouvez opter pour les boules les plus « lourdes », soit de 60 à 90 grammes. Pour les femmes qui ressentent le besoin de rééduquer leur périnée, le poids des boules sera d’une trentaine de grammes en moyenne. Et pour le stade intermédiaire, celui des femmes qui visent à entretenir leur périnée, les boules de 40 à 60 grammes seront idéales. Il existe des coffrets évolutifs avec des boules de poids différents. En cas de doute, l’avis de votre gynécologue sera judicieux. Veillez, enfin, à choisir des boules aux matériaux non-allergènes.

Comment les utiliser ?

L’introduction de boules de geisha dans le vagin ne suffit pas. Ce ne sont pas des tampons que l’on introduit et que l’on oublie. Il reste nécessaire de les faire travailler avec des exercices adaptés, souvent livrés avec les boules. Comme la contraction puis le relâchement du périnée. Elles feront effet également si vous les utilisez quand vous êtes en mouvement. Quant à l’hygiène, elle sera assurée par un nettoyage, avant et après l’usage, à l’eau et au savon, voire avec un gel adapté. Pour faciliter l’introduction, un peu de lubrifiant (à base d’eau) peut être utilisé. L’introduction se fera en laissant la cordelette à l’extérieur pour faciliter l’extraction. Quant à la durée d’utilisation, comptez entre 10 à 30 minutes quotidiennes.

Les bienfaits des boules de geisha

Un usage régulier multiplie les bénéfices pour assurer la santé de la zone intime féminine. La présence des boules de geisha va forcer le périnée à se contracter pour les conserver. Et donc à se tonifier davantage en fonction du poids et de la taille des boules. Elles vont aussi lubrifier naturellement les parois vaginales du fait du frottement. Pour ainsi réduire ou éviter la sécheresse vaginale, souvent subie à la ménopause. Un périnée tonifié, par les boules de geisha, réduit également le phénomène de descente d’organes, ou prolapsus. Une pathologie qui toucherait près d’une femme sur trois après la ménopause (source : European Society for Gynaecological Endoscopy).


© Fiftyandme 2022