que boire

Que boire quand on n’aime pas l’eau ?

Avec les températures élevées de cet été, le conseil répété consiste à bien s’hydrater. Idéalement avec de l’eau. Mais d’autres alternatives existent. Plus savoureuses.

Reading Time: 2 minutes

Si l’eau reste la boisson recommandée, elle peut rebuter par son manque de saveur. Pas d’inquiétude, il existe bon nombre de solutions pour consommer quand même ses deux litres d’eau par jour en cas de canicule.

De l’eau, que d’eaux

Celles et ceux qui n’aiment pas l’eau ont peut-être un souci avec l’eau qu’ils consomment. Certaines eaux se révèlent insipides, il est vrai. Ou caractérisées par un arrière-goût trop prononcé. Il peut être utile de tester d’autres marques pour trouver une eau qui convient davantage à votre attente. Pour une eau au goût plus prononcé, il convient de choisir celle riche en magnésium.

L’alcool, déconseillé quand il fait chaud

Boire un petit coup c’est agréable. Oui mais pas en été. Une terrasse partagée avec des amis avec un bon verre de vin ou une bière fraîche peut sembler une bonne idée pour se désaltérer. Faux. En cause la propriété déshydratante de l’alcool, présent dans le vin comme dans la bière. Cette impression de se désaltérer avec une bière fraîche ne dure qu’un moment avant que les premiers signes de déshydratation ne surviennent. Suivis de ceux du coup de chaleur qui peut devenir une urgence médicale immédiate. Autre inconvénient, la présence de sucre qui place l’alcool sur liste noire, comme les sodas et jus de fruits industriels.

Le café et le thé, avec modération

Sur son lieu de travail, la tentation est grande de passer plusieurs fois par jour à la machine à café. Pour s’hydrater par une tasse de café ou de thé. Mais gare à l’effet diurétique de ces boissons, qui ne fera qu’accélérer la déshydratation. Deux tasses quotidiennes de thé ou de café seront un grand maximum.

Consommer de l’eau sous forme de fruits et légumes

L’été constitue la saison idéale pour savourer les fruits riches en eau. Une façon d’apporter au corps une part de l’eau nécessaire. Avec en tête de liste le concombre. Délicieux à manger tel quel ou préparé en salade pour le déjeuner. Il contient en effet plus de 97% d’eau. Autres bons choix, la laitue (95% d’eau), la tomate (94%), tout comme les melon et pastèques, fruits de l’été par excellence et composés de 90% d’eau. A consommer nature, sans l’ajout inutile de ce porto (trop sucré et déshydratant) que l’on ajoute parfois. Des choix complétés par le radis, riche en eau (95%) mais pauvre en calories, ou la pêche (88% d’eau) polyvalente dans les recettes, mais très sucrée.
Pour leur utilisation, vous avez le choix : les consommer nature, les transformer en jus ou en smoothie.

Donner du goût à l’eau

Pour contrer l’absence de goût de l’eau, la solution est simple : lui en donner. Par l’ajout de quelques feuilles de menthe, par le jus de fruits (comme quelques gouttes de citron ou une orange pressée), par des rondelles ou des cubes de fruits. Ou par des glaçons aromatisés (coup de cœur pour le basilic) ajoutés au verre d’eau. Une solution simple et délicieuse consiste à laisser infuser des fleurs du jardin dans son verre d’eau, pour lui donner du goût. Quelques exemples ? De la lavande, de la violette ou des fleurs de camomille. Du bio et garanti sans sucre ajouté.


© Fiftyandme 2022