quelle nage choisir

Quelle nage choisir selon vos besoins ?

Avec les beaux jours revient l’envie de profiter de la piscine. Mais si la natation est un excellent sport, elle nécessite quelques précautions dès la cinquantaine venue. Et notamment en ce qui concerne la nage choisie. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Vous misez sur la natation cet été ? Excellente décision. Elle ne nécessite pas de suivre un entraînement poussé pour profiter de ses bienfaits. Et ne provoque pas (ou très peu) de blessures directes. A 50 ans ou plus, oubliez la compétition mais pas le plaisir de nager. Avec des disciplines adaptées, à tester selon votre physique et vos envies : vous muscler ou garder la ligne. 

Les bienfaits de la natation

La natation constitue sans nul doute l’un des meilleurs sports à pratiquer. Et notamment pour la femme de 50 ans qui souhaite garder à la fois une jolie silhouette et un bon fonctionnement de son corps. Un sport complet doté de nombreux avantages :

  • Amélioration de la motricité
  • Effet d’antidépresseur par la libération d’endorphines, cette fameuse hormone du bonheur.
  • Excellent sport pour les articulations, mises au travail sans effet traumatisant
  • Assistance dans la lutte contre l’ostéoporose et l’arthrose
  • Travail de l’endurance et du souffle
  • Stimulation de la tension artérielle
  • Renforcement musculaire (dos, jambes, épaules, fessier…)

Préparation et fréquence conseillée

Avant tout, il peut être utile de consulter votre médecin avant de vous jeter dans le grand bain. Un avis médical qui sera bienvenu si vous souffrez de certaines pathologies comme des maladies de peau ou certaines affections ORL.
En maillot sur le bord de la piscine, rappelez-vous que l’important n’est pas la durée dans l’eau mais la fréquence des séances. L’idéal est de nager deux fois par semaine. Si vous débutez, le temps passé dans l’eau ne dépassera pas une vingtaine de minutes. Sinon, une séance idéale consiste à effectuer des longueurs durant environ 30 minutes, en prolongeant au fur et à mesure des entraînements.

Quelle nage choisir pour quel bienfait ? 

Même si votre santé de quinquagénaire est bonne, n’oubliez pas que vous n’êtes ni Johnny Weissmuller ni Mark Spitz. Choisissez donc des nages adaptées à vos capacités et moins exigeantes physiquement. Comme celles-ci :

  • La brasse. Très pratiquée, elle offre l’avantage de garder la tête hors de l’eau la plupart du temps. Elle sculpte la silhouette, renforce les muscles, relaxe et ne fatigue pas les articulations. Une nage d’endurance idéale pour perdre des calories.
  • La brasse dite coulée. Une nage d’endurance qui n’est pas destinée à vous muscler mais à affiner votre silhouette. Son principal avantage réside dans la dépense calorique qu’elle génère. Soit en moyenne 650 kcal par 50 minutes de nage. Questions muscles, elle favorise le développement de ceux des jambes et des fessiers.
  • Le crawl. Un type de natation parfait si vous misez sur le travail du haut du corps. Les bras et les épaules surtout. Un crawl qui vous permettra aussi de tonifier vos fesses.
  • Le dos crawlé. La nage conseillée par les coachs sportifs. Parfaite si vous souffrez de maux de dos car elle renforce les muscles dorsaux. Sa pratique, bien effectuée, permet de retrouver une silhouette moins voûtée. Elle muscle aussi les épaules, les fesses et les jambes. A adopter donc.