anti cholesterol LDL

10 conseils anti mauvais cholestérol

Il existe deux types de cholestérol : le mauvais cholestérol LDL et le bon cholestérol HDL. Quelle différence, quels sont les dangers ? Explications.

Quelle différence ?

Le bon cholestérol élimine le cholestérol des artères en l’entraînant vers le foie. Ensuite, le foie fait en sorte que le cholestérol arrive dans les intestins où il est éliminé. Les dépôts sur les parois cellulaires diminuent, ce qui contribue à garder les artères dégagées. Plus le taux de bon cholestérol est élevé, mieux cela vaut pour le cœur.

Par contre, le mauvais cholestérol LDL dégage le cholestérol du foie et l’entraîne vers les cellules corporelles. Le cholestérol se dépose facilement sur les parois cellulaires. Les vaisseaux s’en trouvent rétrécis et le risque de maladie cardiovasculaire augmente… Pour maintenir un bon taux de cholestérol, suivez nos conseils.

Comment lutter contre le mauvais cholestérol LDL ?

1) Adopter une alimentation plus saine en remplaçant les céréales raffinées par des céréales complètes: pain intégral, pâtes complètes, riz complet. Les combiner avec des protéines de qualité (poisson et volaille en priorité) et une grande quantité de légumes. Sans oublier des fruits entre les repas.

2) Varier les sources de protéines. Abandonner les viandes transformées et grasses, limiter la viande rouge maigre et, outre la volaille et le poisson, alterner avec des haricots, des légumineuses, des lentilles…

3) Manger 5 portions de fruits et légumes par jour. Varier leurs couleurs et les choisir de saison. Ce sont eux qui apportent à l’organisme les fibres, vitamines et minéraux dont il a besoin. Ils remplaceront avantageusement les encas sucrés et gras. Penser à toujours avoir une pomme avec soi, en cas de fringale.

4) Limiter les mauvaises graisses (trans et saturées), donc les charcuteries, le fromage, le beurre, les viandes grasses, les plats préparés, les pâtisseries, les produits industriels (biscuits…), et les remplacer par de bonnes graisses (non saturées) comme les huiles végétales (tournesol, olive, arachide, colza, avocats, amandes, noisettes…), les poissons gras (sardines, anchois, maquereau, saumon…) et les oléagineux (noix, noisettes, pignons de pins, amandes, graines de tournesol…).

5) Surveiller son poids. La surcharge pondérale peut compromettre le maintien d’une pression artérielle et d’un taux de cholestérol sains.

6) Faire de l’exercice. Il ne s’agit pas de devenir un athlète, juste de bouger minimum 30 minutes par jour au moins 5 fois par semaine. Même de la marche rapide. Le bénéfice va se faire sentir rapidement.

7) Arrêter de fumer. Indispensable pour prendre soin de son coeur. On peut s’aider de substituts à la nicotine, mais ce qui compte vraiment, c’est la motivation. En continuant par exemple à mettre l’argent consacré à la cigarette dans une tirelire, pour s’offrir un séjour au soleil ou le city trip dont on rêve.

8) Modérer sa consommation d’alcool. Un verre de vin rouge par jour est acceptable, au-delà, le corps trinque. Autant le savoir et le prendre en compte au quotidien.

9) Limiter sa consommation de sel. Parce qu’une alimentation trop salée contribue à augmenter la pression artérielle, facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

10) Gérer son stress. Le yoga, la méditation, la pleine conscience, la respiration profonde… sont des techniques reconnues pour aider à décompresser et donc à prendre soin de son coeur.

Cet article vous a plu ? Vous aimerez également «Bouger pour prévenir les maladies cardiovasculaires !»