check-up santé

Quel check-up santé prévoir à 50 ans ?

Chaque âge de la vie comporte ses grands rendez-vous de santé. Mammographie, frottis, prise de sang, mesure de la tension. Au total, c’est une petite dizaine d’examens qu’il faudrait effectuer de façon régulière pour préserver votre santé. Voici le check-up santé à faire une fois passée la cinquantaine!

Reading Time: 8 minutes

A quoi bon se préoccuper d’hypothétiques maladies alors qu’on est en pleine forme ?

L’intérêt est évident : une maladie détectée tôt est une maladie mieux prise en charge. C’est vrai des cancers, qui ont un meilleur pronostic, et mais aussi de bien d’autres affections. En modifiant votre alimentation, en bougeant plus et en vous soumettant à des examens- le plus souvent peu contraignants, vous mettez toutes les chances de votre côté en prévision de demain

S’occuper de son capital santé ne doit pas être vécu comme une contrainte: voyez-le comme un pari positif sur l’avenir.

1. Je dépiste les cancers !

Le mot fait peur, mais il serait bien dommage de faire l’impasse… L’immense majorité des cancers sont des maladies de la deuxième partie de la vie. L’âge, l’hérédité, le sexe sont des facteurs influençant la survenue de cancer, mais sur lesquels nous ne pouvons agir. Néanmoins, beaucoup de facteurs sont liés à notre quotidien: la nutrition, l’environnement…Il est indispensable de ne pas fumer, de réduire sa consommation d’alcool, d’éviter une alimentation trop riche en graisse animale, de favoriser une nutrition vitaminée et colorée par les fruits et les légumes, d’éviter le surpoids…et de se soumettre à quelques examens de dépistage.

Le dépistage reste l’arme la plus efficace pour lutter contre les cancers. Il permet d’agir très tôt. Ce qui entraine des traitements moins lourds et de meilleures chances de guérison.

SEINS – Une mammographie à partir de 50 ans

Comment ça se passe ?Le dépistage comprend un examen clinique (avec palpation des seins) plus une mammographie.

La mammographie est une radiographie des seins. Elle recherche des anomalies telles que des opacités, des micro-calcifications, un cancer à un stade précoce. Si une anomalie est décelée, le radiologue peut proposer des examens complémentaires pour affiner le diagnostic: échographie, prélèvement ou IRM mammaire.

A quelle fréquence ?Le dépistage du cancer du sein est recommandé aux femmes entre 50 et 74 ans. C’est en effet dans cette tranche d’âge que les femmes ont le plus de risques de développer un cancer du sein et que le dépistage est le plus efficace. Mais en fonction de l’histoire personnelle de chaque femme (antécédents personnels ou familiaux, prédisposition génétique…), un suivi plus précoce peut être proposé.

Au cours de sa vie, 1 femme sur 8 sera confrontée au cancer du sein. Le dépistage est un acte important pour lutter contre ce cancer.