Quel check-up santé prévoir à 50 ans ?

Reading Time: 8 minutes

4. Je protège mes 5 sens

Préparer l’avancée en âge, c’est aussi s’assurer que l’on y parviendra avec des sens les plus performants possibles. Les capacités d’attention et de mémorisation dépendent également de vos sens : alors chouchoutez-les dès maintenant en pratiquant les bons examens !

Le contrôle de la vue

C’est quoi ? C’est une simple vue visite chez l’ophtalmologue afin qu’il vérifie votre acuité visuelle, mesure votre tension oculaire et réalise éventuellement un fond de l’œil.

Qu’est-ce qu’on surveille ? Entre 40 et 50 ans, nous sommes tous concernées (ou presque) par la presbytie : la vision de près devient difficile. La cause au cristallin qui perd sa souplesse et peine à accommoder quand les objets sont proches. Après 60 ans, c’est la cataracte qui risque de se manifester : le cristallin s’opacifie, la vision devient brumeuse. Dans ce cas, l’opération s’impose. Attention aussi au glaucome, qui non diagnostiqué et non traité peut conduire à la cécité. Pendant des années, cette maladie évolue en silence, sans autre symptôme que l’élévation de la tension dans l’œil. Il est également important de détecter la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui atteint la rétine et déforme la vision.

Il est donc important de prendre rendez-vous une fois par chez son ophtalmologue.

Le contrôle de l’audition

C’est quoi ? Un simple test d’audition appelé audiogramme, à faire chez un ORL

Qu’est-ce qu’on surveille ? On cherche à détecter une presbyacousie (c’est-à-dire une diminution de la qualité auditive) : le bruit devient brouhaha, certains mots vous échappent, on fait répéter plusieurs fois. La plupart du temps on a l’impression d’entendre suffisamment, car on parvient approximativement à suivre une conversation, alors que l’on souffre déjà sans le savoir d’une perte auditive. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses formes de prothèses auditives, discrètes et adaptées à chaque degré de gêne auditive. Donc, pas de quoi s’affoler !

Le contrôle buccodentaire

C’est quoi ? Une simple visite chez le dentiste.

Qu’est-ce qu’on surveille ? D’abord, une éventuelle infection. Vous ne risquez pas seulement un abcès local : toute infection dentaire non soignée peut s’étendre à n’importe quel organe-notamment le cœur- par le biais de la circulation sanguine. Ensuite, les gingivites (inflammation de la gencive), courantes après 50 ans, les modifications hormonales de la ménopause entraînant un déséquilibre de la flore bactérienne buccale. Là encore rien d’anecdotique, car une gingivite non traitée peut se compliquer en parodontite (inflammation du tissu qui relie la dent à la gencive), et entrainer un déchaussement des dents, avec le risque de la perte de la dent. Issues peu agréables auxquelles vous échapperez en consultant régulièrement. Prenez rendez-vous tous les ans chez votre dentiste pour un contrôle et un détartrage !

 


© Fiftyandme 2021