fesses rebondies

Comment garder des fesses rebondies après 50 ans?

Les années qui passent n’arrangent pas notre silhouette. Et les fesses en souffrent avant le reste du corps. Rassurez-vous, à 50 ans ou plus, il est possible de garder ou retrouver des fesses rebondies. 

Reading Time: 3 minutes

Après la douche ou le bain, la vision de ses fesses suffit souvent à provoquer la grimace chez une femme de plus de 50 ans. L’âge, qui fait naturellement fondre la masse musculaire, notre tendance à la sédentarité et un travail de bureau ne sont pas du tout compatibles avec des fesses rebondies. Sans oublier des séances de sport négligées. Faute de temps. Par paresse aussi, avouons-le. Alors ?  Que faire ?

Stop. Posez-vous une seconde. Et prenez la bonne décision : celle de consacrer davantage de temps à ces fesses qui participent à la composition d’une silhouette harmonieuse, sexy. Se sentir bien dans son corps, c’est bien l’idée principale à garder en tête. Pour se sentir pleinement épanouie.

Mais se muscler les fesses ne doit pas avoir un seul but esthétique. Après cinquante ans, des fesses qui ont été longtemps délaissées peuvent donner lieu à des douleurs dans les genoux ou les lombaires. Celles causées par le travail d’autres muscles chargés de prendre le relais de muscles fessiers devenus trop faibles.

Des exercices et du sport adapté

Bien entendu, il n’est pas raisonnable de croire que quelques séances de sport, même intensives, donneront rapidement un résultat spectaculaire à observer. Comptez 4 à 6 mois pour voir vraiment la différence. Pour vous encourager à poursuivre, prenez des photos au début du programme et ensuite une fois par mois.

Si vous fréquentez la salle de musculation pour la première fois ou après une longue période d’inactivité, il est conseillé de demander l’aide d’un coach pour éviter les blessures musculaires. Nul doute qu’il vous aidera à réaliser correctement ces excellents exercices que sont les squats, les fentes ou les soulevés de terre. Sans vous blesser.

Si l’ambiance de la salle de sport vous dérange, de nombreux sports sont parfaits pour se muscler les fesses. La natation bien entendu, avec la brasse et le dos crawlé en tête. La marche, aussi. Et si possible sur terrain pentu pour solliciter le travail des muscles fessiers. Citons aussi le cyclisme et le volley dont le jeu, souvent intensif, vous permet de muscler cuisses et fesses.

Bien se nourrir pour des fesses rebondies

Des exercices qui doivent s’accompagner d’une nourriture équilibrée. Avec des aliments riches en protéines. Comme du soja, moins pourvu en graisse que la viande et riche en protéines végétales. Des œufs sont excellents pour l’apport en protéines, synonymes de développement musculaire. Dans le monde sportif, un dicton bien connu souligne qu’un corps musclé, c’est 20% de sport et 80% de nutrition correcte.

Question boissons, préférez l’eau, non gazeuse. Le thé vert est excellent également. Pour son action sur les graisses. Il empêche qu’elles se fixent dans l’organisme. Et notamment dans les fesses. Mais dites adieu aux sodas, cocktails ou autres boissons alcoolisées, purs ennemis de vos fesses.

Du repos et un peu de triche

N’oubliez pas non plus de prendre assez de repos. Des muscles fatigués sont synonymes de blessures, de déchirures. Et pour celles qui détestent le sport et les efforts, il reste une solution facile pour se galber les fesses. Mais plus coûteuse aussi : jouer sur les sous-vêtements portés. On trouve de tout au rayon lingerie pour se galber le fessier. Des pièces aux finitions clean cut qui ne laissent pas voir les coutures. Pratiques à porter sous une robe de soirée moulante ou de mariage, pour rehausser les fesses, comme par miracle.

Avec ces conseils et une régularité à adopter dans les exercices, à vous la silhouette de Vénus callipyge. Vous n’aurez pas les fesses de Beyoncé, certes, mais vous aurez repris les bonnes résolutions pour garder une jolie croupe. Et une meilleure image de vous. A 50 ans ou plus.