limiter les courbatures

Comment limiter les courbatures après 50 ans

Rien à faire, avec l’âge qui avance et notre mode de vie qui pousse à faire toujours plus, elles sont souvent présentes. Ces courbatures à l’origine de douleurs musculaires pénibles. Les réduire ? C’est possible. Avec quelques petits trucs.

Reading Time: 2 minutes

« J’ai mal partout ». Qui n’a jamais exprimé cette plainte après une séance de sport intensive ou une journée d’entretien ménager ? Un mal qui résulte bien souvent de courbatures. Comment les définir ? Pour éviter un langage abscons, il s’agit de douleurs musculaires qui résultent d’un effort intense et/ou inhabituel. Comme une séance de sport improvisée ou un déménagement. Des douleurs qui ont aussi comme caractéristique d’être à retardement. Dans le jargon médical, on parle de douleurs musculaires à apparition retardée. Elles sont présentes entre 24 et 72 heures après l’effort. Des courbatures bien présentes chez les plus de 50 ans. Et oui, le corps a parfois du mal à suivre l’esprit, même s’il est encore bien jeune.

Parmi les autres causes de courbatures figurent aussi la mauvaise posture au travail ou dans votre canapé, certaines formes de stress, des maladies (comme la fibromyalgie) ou les effets secondaires après la prise de certains médicaments.

Des astuces à suivre pour limiter les courbatures

  • Les courbatures peuvent être la conséquence d’une trop longue inaction. Bougez, pour garder la souplesse des muscles et tendons.
  • Pour certains travaux inhabituels ou intenses, n’oubliez pas de vous échauffer comme avant une séance de sport. Au moins cinq minutes.
  • Au jardin comme pour les travaux ménagers, préférez des outils munis d’un long manche. Pour éviter de se baisser plus que nécessaire.
  • Achetez un petit siège bas. Utile lorsque vous devez travailler sur le sol. Vous éviterez de prendre une mauvaise position. Et vos genoux vous diront merci.
  • Face à un objet lourd, ne tentez pas le diable en le déplaçant seule. Demandez de l’aide. Pour protéger votre dos.
  • Pensez à vous hydrater. Cela vous évitera bien des maux.
  • Vous aimez réaliser votre potager ? Avez-vous pensé à des bacs surélevés ? Travailler debout vous évitera une position désagréable et bien des maux.
  • Pour le bricolage, pensez à porter une ceinture porte-outils. Pour éviter de se pencher en permanence dans la boîte à outils.
  • Pour assouplir muscles et tendons, privilégiez des activités de stretching, ou du yoga, des pilates, de la natation…
  • Pour mieux se réparer après les courbatures, privilégiez le sommeil. Le repos est primordial.

Comment soigner les courbatures ?

Pour permettre au corps de reconstruire les lésions, il est conseillé, non pas de stopper tout effort, mais de ralentir la cadence. Pour faciliter la reconstruction.
Outre la prise d’analgésiques (en voie orale ou en gel), d’anti-inflammatoires, il est recommandé de se reposer, de masser la zone sensible ou de prendre un bain chaud.

Pour conclure, limiter les courbatures passe par des conseils très simples à suivre, même s’ils sont souvent oubliés, mais aussi et surtout par des activités qui doivent rester adaptées à votre âge et à vos éventuels ennuis de santé.