Les secrets de la détox émotionnelle

 Si la détox est à la mode, la détox émotionnelle est un mode de vie ! Le concept ? Se nettoyer le cœur et dépolluer l’esprit des émotions négatives qui nous empêchent d’avancer… Mode d’emploi.

Reading Time: 8 minutes

Qu’est-ce que la détox émotionnelle ?

Au fil des années, nous laissons nos émotions réprimées et leurs mauvaises énergies s’accumuler dans notre corps… Petit à petit, cet engorgement va avoir des effets néfastes sur notre bien-être. A l’instar des cures et régimes détox qui se concentrent sur notre physique, la détox émotionnelle se destine à purifier le corps (parce que corps et esprit ne font qu’un !), nettoyer le mental et libérer l’esprit en trois étapes successives. Parce qu’il n’y a pas que le teint qui est brouillé. Que le surplus de poids se loge non seulement sur les hanches, le ventre et les cuisses mais aussi sur nos épaules. Et que c’est sans doute le manque d’énergie vitale qui nous fatigue le plus…

Le corps est le théâtre de l’esprit

Chacun possède une fréquence énergétique qui lui est propre, générée par les pensées et les sentiments individuels. En pénétrant chaque cellule du corps, cette fréquence joue un rôle majeur sur notre santé. Quand nous restons trop longtemps sourds à tous les signaux du corps, il rivalise d’ingéniosité pour se faire entendre ! En effet, les émotions sont vouées à l’expression et non au refoulement. Pour les étouffer, comme on nous l’a appris dès notre plus tendre enfance, le corps utilise parfois des techniques très créatives comme la constriction musculaire ou le fait de retenir son souffle.

Souvent provoqué par des émotions bloquées, le stress émotionnel peut alors se manifester sous différentes formes. Si les symptômes comme l’anxiété et la dépression sont les plus courants, il revêt parfois des costumes plus sournois. Les troubles mentaux se mêlent alors aux problèmes physiques, tels que l’insomnie, des désagréments intestinaux, des maux de tête, les maladies auto-immunes… Et si on réagissait avant d’arriver à saturation ? Profitons du temps des bonnes résolutions pour se débarrasser de toutes les toxines émotionnelles qui nous encombrent ! La star des médecins du tout Hollywood, le Dr Habib Sadeghi, nous souffle ses conseils en restant à l’écoute de notre petite voix intérieure…

— Platon disait « que les maux du corps sont les mots de l’âme ». —

  1. PURIFIER LE CORPS : La Cure de Désaturation Intentionnelle

Ce n’est un secret pour personne, l’estomac est notre deuxième cerveau. Raison de plus pour agir en binôme ! Sans compter que, pour traiter nos « déchets émotionnels », il est important de nettoyer le terrain afin de semer des graines de clarté dans un environnement fertile. Conçue pour ôter les résidus physiques des émotions négatives réprimées, la cure DI détoxifie le corps et réduit la congestion des organes les plus affectés par des sentiments néfastes comme la rancœur ou la colère (en particulier le foie, la vésicule biliaire, les poumons, les reins et le pancréas). Elle est ce qu’on appelle une « monodiète » axée sur trois aliments principaux : les sardines, les pommes rouges et le riz complet.

Le principe ? Consommer ces aliments en grande quantité pendant cinq jours afin de permettre à l’organisme de profiter pleinement de leurs vertus. Cette cure évite de manger des aliments difficiles à digérer, qui génèrent une surcharge de travail pour les organes digestifs. En bannissant certains aliments, la cure DI met l’organisme au repos. Elle réduit l’indice glycémique et l’inflammation. Elle améliore la circulation des liquides organiques en les fluidifiant. Et tout ce qui peut donner de la fluidité à la pensée, au traitement des émotions ou au fonctionnement de l’organisme contribue à plus de clarté intérieure et de lucidité.

Au menu pendant 5 jours :

Aliments recommandés

Pommes : exclusivement rouges, coupées en lamelles ou râpées. Idéalement une demi-heure avant le repas ou 3 heures après (pour faciliter le transit intestinal).

Sardines : à volonté ! Fraîches ou en conserve à l’huile d’olive ou au naturel.

Riz complet : un ou deux bols par jour, pas plus.

Aliments autorisés  

Protéines animales (sauf le 3e jour) : volailles, poissons, crustacés et blanc d’œuf exclusivement.

Légumes : tous, sans restriction.

Fruits : tous les fruits frais (pas de fruits secs).

Aliments à bannir

Sucre et édulcorants.

Oléagineux.

Jaune d’œuf.

Produits laitiers.

Vinaigre.

Moutarde.

Légumineuses (y compris le soja et ses dérivés).

Toutes les huiles sauf l’huile d’olive.

Caféine.

Alcool.

À savoir

 Tout écart annule les bienfaits de la cure. Mangez à satiété et consommez autant de sardines et de pommes que souhaité.

détox émotionnelle

5 mini-conseils à appliquer pendant la cure

  • Boire un grand verre d’eau chaude citronnée tous les matins au réveil pour hydrater et purifier l’organisme. Cette eau citronnée (qui contient de la vitamine C, des flavonoïdes, des oligoéléments, des antioxydants et des propriétés anti-microbiennes) aide à éliminer les toxines, améliore la digestion, lutte contre les calculs rénaux et renforce le système immunitaire. L’eau et le citron contribuent également à alcaliniser l’organisme pour bien commencer la journée.
  • Supprimer la caféine, progressivement, trois jours avant la cure.
  • Appliquer l’adage « un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de pauvre ».
  • Faire un mini-jeûne. La nuit, le corps entre dans une phase catabolique. Il décompose les aliments et se purifie en éliminant les toxines. Quand on se réveille de mauvaise humeur, l’esprit vaseux et embrumé, c’est souvent parce que l’organisme et encore en train d’essayer de transformer les calories d’un repas trop riche ou tardif. En plus de manger léger le soir, il faudra donc laisser l’organisme au repos pendant au moins 12 heures par jour pendant toute la cure.
  • Consommer des aliments fermentés. Puisque l’objectif est de nettoyer le terrain biologique, il est bon de réfléchir à ce que l’on veut y réintroduire. Le kéfir, le kimchi, le kombucha… contiennent des bonnes bactéries qui contribuent à équilibrer le système hormonal, à stimuler le métabolisme et même à améliorer l’assimilation de certaines vitamines et nutriments essentiels.

Quels sont les effets de la cure ?

Quelques jours suffisent pour ressentir les bienfaits de cette cure. On note souvent une diminution des ballonnements et de la constipation, un teint plus lumineux, un regain d’énergie. Un sentiment de bien-être est parfois associé à une hausse du taux d’ocytocine. Le sommeil est plus réparateur (puisque l’ocytocine affecte la quantité de mélatonine dans le corps). Mais cette cure peut aussi avoir des effets plus étonnants… Etant donné qu’elle affecte les fluides organiques, elle peut soulager certains symptômes d’allergies ou d’obstruction nasale chronique (en agissant sur le mucus et en réduisant l’inflammation). Cette cure contribue également à l’équilibre hormonal. Enfin, elle permet au passage de se délester de 2 ou 3 kilos superflus…

 2. NETTOYER LE MENTAL : L’écriture thérapeutique 

Nous sommes les auteurs de notre propre vie ! Une vie faite de hauts et de bas. Loin d’être un long fleuve tranquille, elle est ponctuée d’aléas : on perd un emploi, un ami nous tourne le dos, un conjoint nous quitte ou, plus simplement, on est encore coincé dans les embouteillages, on se dispute avec notre enfant, on est stressé par un agenda surchargé… Les occasions de nous ébranler ne manquent pas. Il y a tant de situations qui génèrent de l’énergie négative au quotidien.

C’est pourquoi nous avons tous besoin d’une voie d’accès à nos émotions afin de nettoyer la coupe lorsqu’elle est trop pleine ! L’écriture est un moyen fantastique de coucher ses sentiments, ses frustrations, de faire le point, d’évacuer ce que l’on a sur le cœur et de clarifier le mental. Pratiquée de manière régulière (telle une habitude d’hygiène psycho-spirituelle), l’écriture libre est un outil formidable pour déverser l’énergie négative emmagasinée dans le cœur et l’esprit. Destructeurs ou salutaires, selon l’usage que l’on choisit d’en faire, les mots ont un pouvoir sous-estimé…

De nombreuses études scientifiques ont démontré que le fait d’évoquer par écrit des événements traumatiques ou éprouvants était bon pour la santé émotionnelle et physique. De la même manière qu’on libère les tensions lors des rapports sexuels, l’acte d’écrire a un pouvoir salvateur dans la résolution des conflits intérieurs. Plus efficace que le Journal Intime, la Purge Emotionnelle par l’Ecrit, ou PEE 12, est un rituel quotidien de 12 minutes qui permet de se décharger en cinq jours. Ou plus, si affinités. Et, surtout, dès que le besoin se fait ressentir.

Comment pratiquer la PEE 12 ?

Armé d’un stylo et de quelques feuilles de papier (n’écrivez pas sur un ordinateur ou tout autre appareil électronique : pour évacuer la charge émotionnelle, vous avez besoin d’une connexion énergétique entre vous et la feuille blanche), trouvez un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Asseyez-vous et réglez votre minuteur sur 12 minutes. Ecrivez librement sur tout ce qui vous tracasse. Il peut s’agir de votre travail, de votre couple, de votre santé, de vos finances. Ne réfléchissez pas trop.

Contentez-vous d’écrire, d’une traite, sans vous interrompre pour relire ou corriger. Ne vous souciez pas de la ponctuation, de la beauté de l’écriture, ni même de la lisibilité. En fait, vous en arriverez peut-être au point où vos émotions se déverseront si vite, si intensément, que vous ne serez plus capable de former des phrases correctes. Laissez le stylo en contact avec le papier afin que vos pensées se déploient hors de vous. L’heure n’est ni à la politesse, ni à l’objectivité. C’est votre version des faits. Brute, non filtrée. Aux oubliettes le qu’en dira-t-on ! De toute façon, les pages que vous écrivez seront détruites. Il n’y a donc aucune raison d’avoir peur de ce que les autres pourraient penser puisque personne ne les lira jamais. Vous pouvez utiliser des mots durs pour vous délester de votre souffrance ou de votre colère mais veillez à ne jamais les diriger vers vous-même.

Faites preuve de bienveillance envers votre personne. Rappelez-vous que vous avez le droit de ressentir ce que vous ressentez. Au bout des 12 minutes, arrêtez-vous. Ne vous relisez pas. Vous risqueriez d’être « réinfecté » par l’énergie négative déversée sur le papier. Emportez vos feuilles immédiatement et brûlez-les (sur une terrasse bétonnée, dans une cheminée…) ! Ne vous contentez pas de les déchirer. Le feu est symbolique. Il a un pouvoir transformateur et purificateur. N’oubliez pas que votre objectif n’est pas de réveiller l’énergie négative mais bien de la neutraliser. Ce que fait précisément le feu en la réduisant en cendres.

3. LIBÉRER L’ESPRIT : La méditation

Quand on ferme les yeux, l’activité cérébrale baisse immédiatement. On quitte les fréquences bêta (de 13 à 30 Hz) de l’état de veille pour entrer dans les fréquences alpha (de 8 à 12 Hz). Les régions du cerveau habituellement occupées à traiter des milliards de données visuelles par seconde sont alors libérées. Et donc disponibles pour traiter des informations provenant d’autres sources. Dans l’obscurité des fréquences alpha, l’esprit s’éveille et les réponses surgissent. En sanskrit, nirvana signifie « extinction ». Cela suggère que notre paradis personnel se trouve dans l’obscurité calme et silencieuse, à l’intérieur de soi.

Activez le bouton off !

Lorsqu’on est stressé, nerveux ou en colère, notre système nerveux sympathique s’active, c’est le fameux réflexe combat-fuite. Cela engendre une libération d’adrénaline qui entraîne une accélération de l’activité cardiaque et respiratoire, une diminution de l’activité digestive, la dilatation des bronches et une augmentation de la tension artérielle. Si elle s’installe dans le temps, cette « mise en tension » peut vite devenir toxique. En réponse à ce phénomène, il est possible de stimuler le système parasympathique qui agit comme une pédale de frein en abaissant le rythme cardiaque. Le corps et l’esprit sont alors immédiatement apaisés.

N1 du lâcher-prise, la méditation est un rendez-vous avec soi-même qui nous ouvre les portes de la libération intérieure. S’offrir un temps rien que pour soi est un excellent moyen de nourrir son âme, de traiter ses émotions et de s’épanouir spirituellement. La méditation guidée, la relaxation en auto-hypnose ou certaines techniques de respiration telles que la cohérence cardiaque permettent de se détoxifier des émotions négatives qui nous colonisent. La pleine conscience, ou Mindfulness, est une forme de méditation qui consiste à cultiver, intentionnellement et de façon non-jugeante, une attention à l’expérience telle qu’elle se déploie d’instant en instant. Selon Jon Kabat-Zinn*, il s’agit d’un entraînement du cœur-esprit, vers une relation plus libre et bienveillante avec l’expérience vécue. De là se déploie une relation plus amicale avec soi-même, et d’autres réponses s’ouvrent à ce qu’il nous est donné de vivre. Accessible à tous, la Mindfulness, est un outil puissant de régulation émotionnelle.

Exercice : La respiration de la vague

  1. Trouvez un endroit calme pour vous asseoir en position du semi-lotus (ou en tailleur). Fermez les yeux et restez immobile quelques instants. Ne bloquez pas votre respiration, laissez l’air entrer et sortir librement.
  2. Imaginez l’océan. Ecoutez les vagues, qui arrivent, déferlent et se retirent. Quand vous avez le rythme des vagues bien en tête, suivez-le avec votre souffle. Inspirez quand une vague arrive. Expirez quand elle se retire. Encore et encore.
  3. Au bout d’un moment, vous remarquerez que votre respiration devient plus profonde. Laissez alors un son sortir à chaque expiration : une sorte de long « Aaaah » qui emporte avec lui une partie de vos tensions. Continuez jusqu’à ce que votre corps se détende et votre esprit se calme.

Positive attitude

Par définition, le passé est passé. Pour aller de l’avant, il ne faut pas laisser des idées noires ternir notre avenir. Et si on laissait derrière soi les peurs, les regrets, la rancœur, la colère et tous les résidus de tristesse qui empêchent la bonne circulation de notre énergie ? Pour renouer, ici et maintenant, avec une existence apaisée.

Envie d’aller plus loin ?

 Lisez le livre « Détox émotionnelle » du Dr Habib Sadeghi.

Inscrivez-vous aux ateliers de Mindfulness de Claude Maskens (www.claudemaskens.be).

Relevez le défi des 21 jours de méditation avec Deepak Chopra (www.deepakchoprameditation.fr).

Découvrez la méditation guidée avec des podcasts sur YouTube (on aime « Larguez les amarres » de Franck Zahm).

Plongez-vous dans « L’éveil des sens », le livre de Jon Kabat-Zinn qui rend la méditation accessible.

Téléchargez les applications Petit BamBou (pour la méditation) et RespiRelax (pour la cohérence cardiaque).

* Jon Kabat-Zinn, est un scientifique, écrivain et enseignant de méditation. Fondateur de la Clinique de Réduction du Stress au Centre Médical de l’Université du Massachusetts, il a élaboré un programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR) en 8 semaines.

 

 

 


© Fiftyandme 2021