protéger son coeur

Comment bien protéger son cœur après 50 ans ?

La vie quotidienne stressante, la cigarette, les petits-enfants à garder, les soucis… Autant de facteurs qui mettent à mal le bon fonctionnement du cœur. Dès 50 ans, il est important de veiller à la bonne santé de son cœur. Les soucis cardiovasculaires ne sont pas réservés aux hommes. Fifty & Me vous livre quelques bons conseils.

Reading Time: 2 minutes

De l’importance d’un cœur en bonne santé

Avouons-le, peu de quinquas prennent conscience qu’ils abordent un âge critique pour le bon fonctionnement du cœur et des artères. Avec comme conséquence l’épée de Damoclès incarnée par le risque d’athérosclérose ou artériosclérose. Des artères bouchées avec des conséquences qui peuvent s’avérer lourdes voire mortelles dans le pire des cas.

Pour les femmes, ce risque augmente dès la cinquantaine. Avec la disparition progressive des oestrogènes qui se révélaient protecteurs. La ménopause entraîne l’apparition de facteurs qui mettent à mal la bonne santé cardiaque : diabète, hypertension artérielle, surpoids, accumulation de mauvais cholestérol.

Comme le soulignent toutes les études disponibles, les maladies cardiovasculaires constituent la cause principale de décès chez les femmes de plus de 50 ans. Devant les cancers.
Loin de nous l’idée de jouer les Cassandre. Soit, mais comme nous tenons à nos abonnées, voici une petite sélection de recommandations à suivre pour aider votre cœur à fonctionner au mieux. Et longtemps.

Notre top 5 des conseils à suivre

Arrêter de fumer

Outre les bienfaits dont votre corps profitera rapidement, l’arrêt du tabac augmentera votre pouvoir d’achat. Evaluez rapidement l’argent parti chaque mois en fumée. Vous tomberez de haut. Un argent qui pourrait vous permettre bien d’autres plaisirs, plus sains.

Bouger suffisamment

Au diable la sédentarité, ces heures passées devant la télévision ou l’ordinateur. Chaussez vos baskets et sortez, marchez. Une demi-heure par jour, au minimum, suffit. Un conseil ? Emmenez votre chien avec vous. Il sera votre meilleur coach. Jardiner ou danser fera l’affaire aussi si vous n’aimez pas le sport. L’activité physique régulière constitue un excellent moyen de garder un cœur en meilleur état. Mais aussi de combattre efficacement les effets du vieillissement. Pour le sport, débutez d’abord la pratique par un passage chez votre médecin pour valider la bonne santé du cœur. Passée la cinquantaine, les sports d’endurance seront privilégiés. Comme le vélo, la natation, la marche, la gym, l’aquagym…

Réduire l’alcool

Pour une femme, la prise d’un verre de boisson alcoolisée par jour se révèle déjà néfaste à sa santé. L’alcool encourage notamment la prise de poids (et notamment l’obésité abdominale) et l’hypertension artérielle.

Manger de façon modérée

L’été, période idéale pour les barbecues à partager en famille ou avec les amis. D’accord, mais avec modération. La viande rouge, l’excès de graisse sont synonymes de mauvais cholestérol. Et d’effets désastreux pour vos artères. Remplacez la viande rouge par des poissons, des légumes grillés ou de la viande blanche. Attention aussi au sucre présent dans l’alimentation. Après 50 ans, la diminution de la tolérance au glucose rend le corps plus sujet au risque de diabète.

Voir du monde

Drôle de conseil direz-vous. Et pourtant, tous les cardiologues le soulignent : rester seul à la maison, sans contacts sociaux, peut nuire à une bonne santé cardiaque. Une solitude souvent synonyme de sédentarité, de mauvaise alimentation, de consommation excessive de sucre et/ou d’alcool. Sortez donc, trouvez un club qui vous intéresse et voyez du monde pour tisser du lien social. Selon les sites cardiologiques, une personne seule a deux fois plus de risque de développer une maladie cardio-vasculaire.

Autant de conseils qui vous sont offerts de bon cœur. Pour que vous puissiez profiter du vôtre durant des lustres.